Catalyseurs à base métallique et les retardateurs de flamme bromés dans les  plastiques (Les). Leur devenir dans les filières de gestion des déchets Agrandir l'image

Catalyseurs à base métallique et les retardateurs de flamme bromés dans les plastiques (Les). Leur devenir dans les filières de gestion des déchets

13-0150/1A

Neuf

Dans cette étude est étudié le devenir des catalyseurs à base métallique contenus dans les plastiques,
dans les filières de gestion de déchets, que ce soit au niveau de la transformation chimique, du
recyclage ou de l'élimination (incinération, stockage, etc.). Le même questionnement est appliqué aux
retardateurs de flamme bromés contenus également dans[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs DEFRANCESCHI M, POISSON R, RECORD, EXPCHEM, AETV-Balard
Co-auteur(s) HEYBERGER-PAROISSE Agnès, agnes.heyberger@ademe.fr, BIOTEAU Béatrice, beatrice.bioteau@ademe.fr, CHEVERRY Marc, marc.cheverry@ademe.fr, HEBE Isabelle
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur de la recherche
Thématique Déchets/Economie circulaire
Recherche et Innovation
Collection Expertises
Date d'édition 2015/03
Type de document Etude / Recherche
Référence Ademe 13-0150/1A
Nb. de pages 11 P + 206 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Dans cette étude est étudié le devenir des catalyseurs à base métallique contenus dans les plastiques,
dans les filières de gestion de déchets, que ce soit au niveau de la transformation chimique, du
recyclage ou de l'élimination (incinération, stockage, etc.). Le même questionnement est appliqué aux
retardateurs de flamme bromés contenus également dans certains plastiques et à un agent synergiste
important qu'est l'oxyde d'antimoine, ainsi qu'aux adjuvants à base d'étain.
Pour tenir compte des évolutions technologiques en cours ou à prévoir à brève échéance, sont
également étudiés l'état de développement et de mise en oeuvre des nouvelles générations de
catalyseurs, adjuvants à base d'étain et ignifugeants. Des estimations, en fonction de la nature de ces
derniers, des éventuels gains environnementaux et économiques lors de la fin de vie des produits
(traitements épuratoires des fumées, gaz de process, biogaz, lixiviats, mâchefers, etc.) sont aussi
menés.