Nouveau Ile-de-France en mode résilience Agrandir l'image

Ile-de-France en mode résilience

011323

Neuf

La résilience, nouveau cap de la région Capitale
Elle s’était déjà promise de compter parmi les plus attractives et les plus dynamiques des métropoles mondiales, tout en étant à la fois verte et inclusive. L'Ile-de-France se fixe désormais un nouveau défi : devenir plus résiliente. Résiliente ? A l'origine, le terme[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs JOURNAL DU GRAND PARIS
Co-auteur(s) ADEME ILE-DE-FRANCE
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Thématique Déchets/Economie circulaire
Changement climatique et énergie
Urbanisme et bâtiment
Mobilité et transport
Collection Hors collection
Éditeur(s) ADEME ILE-DE-FRANCE
Date d'édition 2020/10
Type de document Magazine(s)
Référence Ademe 011323
EAN format numérique -
Nb. de pages 52 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

La résilience, nouveau cap de la région Capitale
Elle s’était déjà promise de compter parmi les plus attractives et les plus dynamiques des métropoles mondiales, tout en étant à la fois verte et inclusive. L'Ile-de-France se fixe désormais un nouveau défi : devenir plus résiliente. Résiliente ? A l'origine, le terme s’appliquait aux matériaux et caractérisait leur résistance aux chocs. Puis, il a servi à définir la capacité des humains à surmonter des traumatismes. Et à les anticiper pour mieux s’en prémunir.
Aujourd’hui, la résilience devient le graal d’un nombre croissant de territoires. Inondations, canicules, crise sanitaire, terrorisme, grèves… confrontée à des crises de plus en plus diverses et fréquentes, l’Ile-de-France doit pouvoir en toutes circonstances être en capacité de rebondir, de s’adapter, pour continuer à approvisionner en biens matériels et immatériels ses habitants et ses acteurs économiques. Sans mettre en danger, ni à court ni à moyen terme, sa population, sa cohésion sociale, son tissu économique, son environnement, ni même son attractivité.
La résilience apporte une dimension nouvelle à tous les concepts qui, ces dernières années, ont fait florès, qu’il s’agisse d’écologie ou de responsabilité sociétale, d’économie circulaire ou d’agriculture durable. Elle leur fixe une direction et une contrainte nouvelles : toutes ces initiatives ne valent que si elles préservent ou améliorent la capacité de résilience du territoire. Ainsi, le développement d’énergies renouvelables n’est intéressant que s’il permet aussi – et c’est heureusement souvent le cas –, d’améliorer l’autonomie de la région en la matière ; la construction d’une ville plus verte ne peut se faire sans une vraie réflexion sur la justice sociale ; etc.
C’est à un petit voyage préfiguratif dans une Ile-de-France plus résiliente que vous convie Le journal du Grand Paris avec ce hors-série, réalisé en partenariat avec l'ADEME Ile-de-France.