Étude prospective : Évolution de la demande finale du bois Agrandir l'image

Étude prospective : Évolution de la demande finale du bois

Dans la construction, la rénovation et l'aménagement des bâtiments

Neuf

Cette étude prospective porte sur l’évolution des tendances des marchés des produits à base de bois sur l’ensemble du secteur du bâtiment (logements et bâtiments non résidentiels), d’ici 2020, 2035 et pouvant se prolonger à 2050.
L’étude permet de répondre aux quatre attentes suivantes :

  • Apprécier les évolutions tendancielles des segments de[…]
 Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs BIPE CONSEIL, FCBA
Co-auteur(s) CONSEIL NATIONAL DE L'INDUSTRIE, CODIFAB, FRANCE BOIS FORET
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Urbanisme et bâtiment
Collection Expertises
Éditeur(s) ADEME
Date d'édition 2019/06
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 34 P + 89 P + 42 P + 147 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Cette étude prospective porte sur l’évolution des tendances des marchés des produits à base de bois sur l’ensemble du secteur du bâtiment (logements et bâtiments non résidentiels), d’ici 2020, 2035 et pouvant se prolonger à 2050.
L’étude permet de répondre aux quatre attentes suivantes :

  • Apprécier les évolutions tendancielles des segments de marché de la construction (résidentiel, tertiaire, public, privé, en neuf, en rénovation, en aménagement intérieur) en France métropolitaine, sous différents scénarios,
  • Disposer de perspectives quantifiées et qualifiées de demande finale de produits à base de bois selon ces scénarios,
  • Apprécier la capacité d’évolutions en termes de compétitivité des entreprises de la filière, en particulier au regard des leviers / priorités / conditions / délais permettant l’adaptation de cette offre à l’évolution de la demande,
  • Évaluer les perspectives d’amélioration de la performance environnementale du secteur du bâtiment, neuf et existant, permises par l’emploi de solutions en bois ou utilisant du bois.
L’étude prospective s’appuie sur quatre scénarios (Tendanciel, Volontariste, Alternatif et Objectif Neutralité Carbone (ONC)) aux horizons 2020, 2035 et à titre indicatif à 2050. Ces scénarios se réfèrent eux-mêmes à la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC).