Performances techniques des pompes à chaleur fonctionnant au gaz naturel Agrandir l'image

Performances techniques des pompes à chaleur fonctionnant au gaz naturel

Neuf

L'objet de cette fiche technique est de décrire la technologie des pompes à chaleur fonctionnant au gaz naturel et de faire état des résultats d'une campagne d'instrumentation in situ.

Une offre constructeur de pompes à chaleur fonctionnant au gaz naturel est en cours de développement sur le marché européen, sur la[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Energies renouvelables, réseaux et stockage
Urbanisme et bâtiment
Collection Expertises
Date d'édition 2015/09
Type de document Synthèse d'expertise
Nb. de pages 10 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

L'objet de cette fiche technique est de décrire la technologie des pompes à chaleur fonctionnant au gaz naturel et de faire état des résultats d'une campagne d'instrumentation in situ.

Une offre constructeur de pompes à chaleur fonctionnant au gaz naturel est en cours de développement sur le marché européen, sur la base de deux technologies : la PAC à absorption gaz et la PAC à moteur gaz. Elle est destinée au marché des bâtiments de logement collectifs et tertiaires. Une campagne d'instrumentations de 6 sites équipés de PAC gaz a prouvé la fiabilité de la technologie par un taux de disponibilité de 100% et un niveau de confort satisfaisant les occupants.

Les performances diffèrent selon la technologie.
La PAC à moteur gaz montre de meilleurs résultats sur la climatisation, avec un EER sur énergie primaire de l'ordre de 110% PCI, la destinant en priorité à cet usage. Les usages chauffage et eau chaude sanitaire nécessitent des développements supplémentaires de la part des constructeurs pour rendre la PAC à moteur gaz techniquement et économiquement viable.

La PAC à absorption gaz montre, quant à elle, un fonctionnement tout à fait satisfaisant en chauffage avec des performances conformes aux annonces des constructeurs. La moyenne des COP saisonniers sur énergie primaire observés est de 1,23 (123% de rendement PCI ), soit une performance supérieure de 30% à 40% environ à celle d'une chaudière à condensation.