Incorporation des sortes papetières dans le secteur hygiène Agrandir l'image

Incorporation des sortes papetières dans le secteur hygiène

Neuf

Cette étude présente d’une part la mise à jour des données sur les flux de sortes papetières produites en France étudiées en 2016 et d’autre part une description de l’utilisation des différentes sortes de Papiers Cartons pour Recyclage (PCR) dans le secteur Tissue/Hygiène.

La vision globale stratégique de l’utilisation de la[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs VIASOURCING, ALTERINNOV, SEREHO
Co-auteur(s) Sandrine GRUMBERG, Manon CARRE, Alain TRIPIER, Bernard DECULTOT
Public(s) Bureaux d'études
Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Déchets/Economie circulaire
Produire autrement
Collection Expertises
Date d'édition 2020/06
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 70 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Cette étude présente d’une part la mise à jour des données sur les flux de sortes papetières produites en France étudiées en 2016 et d’autre part une description de l’utilisation des différentes sortes de Papiers Cartons pour Recyclage (PCR) dans le secteur Tissue/Hygiène.

La vision globale stratégique de l’utilisation de la ressource PCR dans l’industrie papetière française, en particulier dans la filière de l’emballage ou papier journal, a permis des taux importants de recyclage, il était important de comprendre si cette même vision apparaissait dans le secteur hygiène. Le secteur de l’hygiène est jeune, et s’est imposé en moins de 50 ans dans les ménages et dans les entreprises, il représente 10,75 % de la production totale des papiers et cartons, pour un tonnage de 846 000 tonnes en 2018. La progression régulière observée depuis plusieurs décennies s’est ralentie depuis 2016 attestant sans doute de la maturité du marché français.

Les entreprises papetières en France ont élaboré, depuis des décennies, une stratégie globale d’utilisation de la ressource fibreuse, qu’elle soit en fibres neuves ou en PCR. Les entreprises qui ont fait le choix des PCR – en tout ou en partie – inscrivent ce choix dans une démarche pérenne de responsabilité environnementale. 17 entreprises ½uvrent sur le territoire français dans le secteur de l’hygiène, et 6 d’entre elles utilisent des PCR, ce qui représente une part de 5% du gisement total des PCR. Mais, dans le même temps, l’étude a notamment permis de comprendre que ce secteur consomme à lui seul 50 % des sortes supérieures et 61 % des ELA.

La vision prospective de l’utilisation de PCR du secteur hygiène permettra de donner des pistes d’évolution possible de l’utilisation de plus de PCR dans les papiers d’hygiène.