EMBRUVE : amélioration de la connaissance des émissions atmosphériques liées au brûlage de véhicules Agrandir l'image

EMBRUVE : amélioration de la connaissance des émissions atmosphériques liées au brûlage de véhicules

Contribution de cette source à l'inventaire national d'émissions

Neuf

Environ 40 000 feux de véhicules dus à des dysfonctionnements techniques ou à des actes de malveillance ont lieu chaque année en France. Ce phénomène est en constante augmentation.

Ces feux émettent de large quantité de fumées et de produits de combustion, habituellement toxiques tels que des acides, des HAP, des[…]

 Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs INERIS, ADEME
Public(s) Monde de la recherche
Thématique Air et bruit
Collection Hors collection
Date d'édition 2013/05
Type de document Étude
Nb. de pages 10 P + 111 P + 9 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Environ 40 000 feux de véhicules dus à des dysfonctionnements techniques ou à des actes de malveillance ont lieu chaque année en France. Ce phénomène est en constante augmentation.

Ces feux émettent de large quantité de fumées et de produits de combustion, habituellement toxiques tels que des acides, des HAP, des PCDD/F, des composés halogénés tels que les retardateurs de flamme, etc.

Dans la présente étude, des feux de véhicules ont été reproduits afin d'établir des facteurs d'émission de polluants. Des feux de matériaux combustibles présents dans les véhicules ont été aussi caractérisés pour connaître la contribution de ceux-ci aux facteurs d'émissions des véhicules brûlés. Une comparaison avec d'autres données de la littérature a également été effectuée.

Ces données seront prises en compte prochainement dans l'inventaire national d'émissions.

Documents liés