Bien vivre en zéro déchet Agrandir l'image

Bien vivre en zéro déchet

Suivi et analyse de 12 foyers engagés, sobres et heureux

Neuf


Avec plus de 450 kg de déchets produits par an et par personne, dont 277 kg d'ordures ménagères, une démarche de réduction et d'évitement des déchets apparaît essentielle. Cela nous invite à repenser les modes de production et de distribution, mais aussi les modes de consommation des ménages : refuser[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs CEZARD Florian, MOURAD Marie, JONCOUX Steve, EQUINEO
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Grand public
Thématique Déchets/Economie circulaire
Consommer autrement
Collection Expertises
Date d'édition 2017/06
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 16 P + 92 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus


Avec plus de 450 kg de déchets produits par an et par personne, dont 277 kg d'ordures ménagères, une démarche de réduction et d'évitement des déchets apparaît essentielle. Cela nous invite à repenser les modes de production et de distribution, mais aussi les modes de consommation des ménages : refuser l'inutile, substituer le jetable par du réutilisable, faire soi-même, réutiliser, réparer... sont autant de pratiques parfois très simples et déjà bien connues mais qui se confrontent à l'idée que ces changements seraient des contraintes et aboutiraient à une perte de confort ou de qualité de vie.

En suivant 12 foyers très avancés dans une démarche « zéro-déchet » (produisant jusqu'à 13 fois moins d'ordures ménagères que la moyenne) et sélectionnés pour leur « haut niveau de bonheur » mesuré à travers l'Indice Trimestriel du Bonheur des Français, cette étude vise à montrer qu'un changement progressif de ses pratiques vers une plus grande sobriété est tout à fait compatible avec un niveau de bonheur élevé.

>> Cliquez sur le nom des foyers de la fiche introductive pour voir les fiches de suivi de chaque foyer