Nouveau Sociologie de la décision de rénovation énergétique des communes Agrandir l'image

Sociologie de la décision de rénovation énergétique des communes

Enquête exploratoire sur les bâtiments publics des petites et moyennes communes

Neuf

Cette étude sociologique analyse la prise de décision de rénovation énergétique des bâtiments publics dans les petites et moyennes communes. Elle se base sur 37 entretiens, permettant de croiser les points de vue (élus, agents des communes, accompagnants) sur un échantillon varié de neuf communes ayant conduit des opérations de[…]  Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs BRISEPIERRE Gaëtan, HAMON Viviane, JOLY-POUGET Mathilde, ADEME
Co-auteur(s) Banque des Territoires, FNCCR
Public(s) Bureaux d'études
Collectivités territoriales
Thématique Urbanisme et bâtiment
Collection Expertises
Date d'édition 2021/11
Nb. de pages 19 P + 113 P + 27 P + 38 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National

En savoir plus

Cette étude sociologique analyse la prise de décision de rénovation énergétique des bâtiments publics dans les petites et moyennes communes. Elle se base sur 37 entretiens, permettant de croiser les points de vue (élus, agents des communes, accompagnants) sur un échantillon varié de neuf communes ayant conduit des opérations de rénovation, ainsi qu’une douzaine d’entretiens exploratoires. L’étude analyse la décision à trois échelles d’observation, et propose de nombreuses pistes d’action qui feront l’objet d’un traitement ultérieur.

À l’échelle des communes, l’étude caractérise leur rapport à la rénovation énergétique, et les différentes d’attitudes et discours rencontrés. Elle retrace le parcours des communes et les jeux d’acteurs internes à la commune qui favorisent ou freinent la décision. Enfin, elle replace la décision énergétique performante de rénovation dans l’ensemble des arbitrages de la commune.

À l’échelle des opérations, l’étude traite les quatre dimensions qui permettent la fixation et le maintien d’un objectif élevé de performance énergétique : le choix du bâtiment à rénover, l’obtention d’un bon financement, des modalités favorables de conduite d’opération, et enfin une attention à l’après-rénovation permettant d’engager un cercle vertueux.

À l’échelle des politiques publiques, l’étude s’intéresse d’une part à l’appropriation des différents modèles d’ingénierie externe qui soutiennent les décisions des communes en matière de rénovation. D’autre part, elle traite de la réception des instruments nationaux d’incitation en termes de communication, de réglementation, et de subventions.