INsensé : INdicateurs de SENsibilité des Ecosystèmes forestiers soumis à une récolte accrue de biomasse Agrandir l'image

INsensé : INdicateurs de SENsibilité des Ecosystèmes forestiers soumis à une récolte accrue de biomasse

Neuf

En vue d'atteindre les objectifs internationaux de baisse des émissions de gaz à effet de serre, la biomasse forestière est une ressource renouvelable de plus en plus utilisée. Augmenter les prélèvements de bois peut avoir un impact non négligeable sur l'écosystème forestier, surtout si on s'intéresse au prélèvement des[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs AUGUSTO Laurent, POUSSE Noémie, LEGOUT Arnaud, SEYNAVE Ingrid, JABIOL Bernard, LEVILLAIN Joseph, INRA, ONF
Co-auteur(s) ADEME
Public(s) Secteur public
Entreprises et fédérations professionnelles
Associations
Thématique Déchets/Economie circulaire
Produire autrement
Recherche et Innovation
Collection Expertises
Date d'édition 2018/07
Type de document Étude
Nb. de pages 262 P + 23 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

En vue d'atteindre les objectifs internationaux de baisse des émissions de gaz à effet de serre, la biomasse forestière est une ressource renouvelable de plus en plus utilisée. Augmenter les prélèvements de bois peut avoir un impact non négligeable sur l'écosystème forestier, surtout si on s'intéresse au prélèvement des bois qui n'étaient pas ou plus collectés (troncs de faibles diamètres, branches, feuillages), souvent très fortement concentrés en éléments minéraux. Les effets sur le sol d'un export supplémentaire d'éléments minéraux ne sont pas systématiquement négatifs, c'est pourquoi les forestiers ont besoin de connaître les sols susceptibles de supporter un tel export sans compromettre la production de bois sur le long terme : l'énergie ne sera renouvelable que si la gestion l'est.

Le projet R&D INSENSE, financé dans le cadre de l'appel à projets REcherche sur l'Atténuation du Changement ClimaTique par l'agrIculture et la Forêt (REACCTIF), a eu pour objectif de produire des indicateurs de sensibilité des sols à une récolte accrue de biomasse qui soient à la fois fiables, peu chers, tout-terrain et confortables. A partir d'une analyse approfondie de la littérature et de la mise en commun de données sur les sols forestiers,
  1. des indicateurs de sensibilité des écosystèmes forestiers à partir d'analyses de sol en laboratoire ont été définis
  2. un outil simplifié de terrain pour prédire cette sensibilité a été construit et testé (jeu de données indépendants et test d'appropriation auprès de gestionnaires forestiers).