Nouveau Impact de l'électrification du parc de voitures sur la filière de traitement des VHU Agrandir l'image

Impact de l'électrification du parc de voitures sur la filière de traitement des VHU

Neuf

L'électrification croissante du parc des voitures aura des conséquences sur la gestion des véhicules hors d'usage (VHU). La gestion des VHU électrifiés nécessite notamment des équipements dédiés et une formation adéquate du personnel pour la gestion et la dépose des batteries électriques.

Cette étude a permis d'évaluer le niveau de préparation[…]

 Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs COPPENS Mélanie, DULBECCO José Rafael, CHOLIN Julien, NIAKAN Farzad, GRIVET Roch-Eloi, LECOINTRE Eric, GRANDIN Thomas, RDC ENVIRONMENT, BIPE-BDO Advisory, ADEME
Public(s) Bureaux d'études
Entreprises et fédérations professionnelles
Administration publique
Thématique Déchets/Economie circulaire
Mobilité et transport
Développement durable
Collection Expertises
Date d'édition 2023/02
Nb. de pages 103 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National

En savoir plus

L'électrification croissante du parc des voitures aura des conséquences sur la gestion des véhicules hors d'usage (VHU). La gestion des VHU électrifiés nécessite notamment des équipements dédiés et une formation adéquate du personnel pour la gestion et la dépose des batteries électriques.

Cette étude a permis d'évaluer le niveau de préparation des centres de traitement face à l'arrivée progressive de ces VHU. L'étude a également permis d'établir qu'à court terme (d'ici 2025-2030) le volume des VHU électrifiés restera faible, ce qui permettra à la filière de se préparer à l'avenir. En raison du rythme lent de renouvellement des véhicules, les flux de VHU thermiques et électrifiés ne seront pas équilibrés avant 2040.

L'étude comprend également une analyse de l'impact économique de l'électrification des voitures sur la filière des véhicules hors d'usage. Pour s'adapter aux nouvelles étapes de traitement des VHU électrifiés, les centres VHU devront investir dans la formation du personnel et les équipements nécessaires, représentant un coût total d'investissement de 20,5 M EUR sur la période 2022-2040.