Nouveau Étude de filières de valorisation agricole d'urino-fertilisants Agrandir l'image

Étude de filières de valorisation agricole d'urino-fertilisants

Projet AGROCAPI

Neuf

Pour nourrir les humains, l’agriculture française actuelle est fortement tributaire de l’utilisation de fertilisants issus de ressources fossiles. Or la majorité des nutriments de l’alimentation est ensuite excrétée dans les urines. Alors que la fertilisation à l’urine humaine a été pratiquée par un très grand nombre de sociétés, en particulier[…]  Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs AgroParisTech, INRAe, SIAAP, Université Paris-Saclay, ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES
Co-auteur(s) SEDE environnement
Public(s) Collectivités territoriales
Secteur agricole
Secteur de la recherche
Thématique Déchets/Economie circulaire
Collection Expertises
Date d'édition 2022/09
Nb. de pages 63 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National

En savoir plus

Pour nourrir les humains, l’agriculture française actuelle est fortement tributaire de l’utilisation de fertilisants issus de ressources fossiles. Or la majorité des nutriments de l’alimentation est ensuite excrétée dans les urines. Alors que la fertilisation à l’urine humaine a été pratiquée par un très grand nombre de sociétés, en particulier en France au xixe siècle, le mode dominant de gestion des urines humaines en France est progressivement devenu le mélange avec les eaux usées, dont la gestion ne permet qu’un faible recyclage de ces nutriments et entraîne de nombreux impacts environnementaux. L’objectif du projet Agrocapi est d’étudier les filières aujourd’hui envisageables de valorisation de l’urine humaine en agriculture, sous forme de matières fertilisantes nommées urinofertilisants.

Documents liés (1)