Mercure dans les déchets et son devenir en incinération (Le) Agrandir l'image

Mercure dans les déchets et son devenir en incinération (Le)

Synthèse et rapport n° d'étude 12-0239/1A

12-0238/1A

Neuf

Aujourd'hui, le mercure représente un enjeu majeur des politiques environnementales et sanitaires mondiales. En effet, du fait de sa toxicité, son usage doit être particulièrement surveillé et maîtrisé. La prise de conscience à l'échelle européenne a permis une nette réduction des émissions de mercure. Les sources de mercure dans les[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs MEGRET O, CANTOGREL C, ANGER L, COTTARE N, MOULIN I, RECORD
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Déchets/Economie circulaire
Collection Expertises
Date d'édition 2014/06
Type de document Etude / Recherche
Référence Ademe 12-0238/1A
Nb. de pages 122 P + 13 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Aujourd'hui, le mercure représente un enjeu majeur des politiques environnementales et sanitaires mondiales. En effet, du fait de sa toxicité, son usage doit être particulièrement surveillé et maîtrisé. La prise de conscience à l'échelle européenne a permis une nette réduction des émissions de mercure. Les sources de mercure dans les déchets incinérés sont principalement dues aux amalgames dentaires et les piles boutons usagées.
Le mercure est une espèce chimique très volatile, dont les mécanismes diffèrent des autres métaux lourds. La spéciation du mercure dans les flux sortants qu'ils soient solides ou gazeux dépend directement des conditions d'oxydo-réduction, de la température, de la présence de certaines espèces réactives ou oxydantes et des temps de séjour au sein des différents compartiments de l'incinérateur. L'injection d'adsorbants couplée à d'autres dispositifs de traitement permet un abattement du mercure efficace.
Les fournisseurs d'analyseurs offrent actuellement des produits permettant de garantir une mesure en continu avec distinction des formes de mercure en présence. Plusieurs retours d'expériences indiquent la présence de pics d'émission du mercure apparaissant de manière aléatoire tant en phase transitoire de démarrage et d'arrêt qu'en fonctionnement continu.
Plusieurs exemples d'incinérateurs à l'étranger, notamment en Allemagne, disposent de systèmes d'instrumentation, permettant une régulation performante de l'injection d'adsorbants pour éliminer ces pics.