Nouveau Transfert de pratiques environnementales domicile / travail Agrandir l'image

Transfert de pratiques environnementales domicile / travail

Etude sociologique dans le cadre du projet de R&D TRANSPHERES - APR TEES

Neuf

La présente étude cherche à explorer de nouvelles pistes de diffusion des pratiques environnementale. Elle s’intéresse aux transferts de pratiques environnementales entre les sphères domestique et professionnelle dans tous les domaines de consommation concernés par le développement durable. Elle repose sur une approche inductive et compréhensive dans le but d’explorer[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs BRISEPIERRE Gaëtan, DESRUES Anne, LABBOUZ Delphine, ADEME, Gaêtan Brisepierre Sociologue-GBS, IFPEB, Laboratoire EPSYLON
Public(s) Secteur de la recherche
Administration publique
Thématique Recherche et Innovation
Consommer autrement
Collection Expertises
Date d'édition 2018/04
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 8 P + 185 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

La présente étude cherche à explorer de nouvelles pistes de diffusion des pratiques environnementale. Elle s’intéresse aux transferts de pratiques environnementales entre les sphères domestique et professionnelle dans tous les domaines de consommation concernés par le développement durable. Elle repose sur une approche inductive et compréhensive dans le but d’explorer ce phénomène de transfert. Cette étude s’intègre dans un projet de recherche plus large dans lequel une approche expérimentale est également développée par les psycho-sociologues.
L’étude se base sur une enquête de terrain auprès de 30 « transféreurs » (entretien approfondi en face à face sur leur lieu de travail, observations photographiques, méthode d’auto-observation des pratiques à domicile par les enquêtés eux-mêmes): des collaborateurs ayant lancé une action de développement durable, sans que cela ne fasse partie de leur fonction professionnelle, et des professionnels du développement durable afin d’appréhender le transfert vers le domicile. L’échantillon est diversifié selon la taille et le type d’organisation, le domaine de pratiques environnementales, et les critères sociodémographiques.

L’étude cherche à mieux appréhender:

  • le profil des transféreurs,
  • le processus et les conditions du transfert dans le sens du domicile vers le lieu de travail et inversement,
  • le potentiel de transfert selon les différents domaines (énergie, déchet, mobilité, alimentation)
et vise à donner des clés pour faire du transfert un levier de généralisation des pratiques environnementales.

Documents liés