Nouveau Composés volatils et particulaires émis par les désodorisants non combustibles Agrandir l'image

Composés volatils et particulaires émis par les désodorisants non combustibles

Projet PRESSENS - Définition d’un protocole d’essai, évaluation des émissions et analyse des risques sanitaires

Neuf

Le projet de recherche PRESSENS étudie l’impact, sur la qualité de l’air intérieur et l’exposition des occupants, des polluants volatils et particulaires émis lors de l’utilisation de diffuseurs de parfums d’ambiance (désodorisants non combustibles).
Les résultats ont montré l’importance de limiter au maximum l’utilisation des parfums d’ambiance dans les environnements intérieurs.[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs NICOLAS Mélanie, KARR Guillaume, QUIVET Etienne, CSTB, INERIS, Laboratoire Chimie Environnement
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur de la recherche
Administration publique
Thématique Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2021/10
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 26 P + 102 P + 352 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Le projet de recherche PRESSENS étudie l’impact, sur la qualité de l’air intérieur et l’exposition des occupants, des polluants volatils et particulaires émis lors de l’utilisation de diffuseurs de parfums d’ambiance (désodorisants non combustibles).
Les résultats ont montré l’importance de limiter au maximum l’utilisation des parfums d’ambiance dans les environnements intérieurs. En particulier, il convient d’éviter leur utilisation en présence de personnes sensibles (bébés, enfants, personnes souffrant de troubles respiratoires, femmes enceintes…). Pour des utilisations raisonnées, des recommandations de bonnes pratiques sont proposées, telle que d’éviter l’inhalation directe des émissions.
Les résultats des analyses comparatives de la composition liquide et de la fraction organique volatilisable, réalisées sur quinze diffuseurs, montrent que ces deux types d’analyses sont nécessaires pour disposer d’indications fiables concernant la composition globale de ces produits.
Un protocole robuste et fiable permettant la détermination de facteurs d’émissions spécifiques en composés volatils et particulaires des désodorisants non combustibles a été élaboré. Une campagne de mesure des émissions en conditions réalistes, ainsi qu’une évaluation des risques sanitaires liés à l’utilisation de désodorisants non combustibles ont également été menées.

Documents liés