Préfiguration d'un fonds d'aide air-entreprises au Pays du Mont-Blanc Agrandir l'image

Préfiguration d'un fonds d'aide air-entreprises au Pays du Mont-Blanc

Caractérisation des émissions de particules des entreprises de la filière bois de la CCPMB et incitation à agir

Neuf

Sur le territoire de la Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc (CCPMB) situé dans la Vallée de l'Arve en Haute-Savoie, les particules fines issues de la combustion de la biomasse contribuent au problème global de pollution de l'air. Le secteur industriel, avec notamment le secteur du bois, est la[…]
 Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs GHEWY Etienne, Communauté de Communes Pays du Mont Blan, Stratergie
Public(s) Bureaux d'études
Collectivités territoriales
Thématique Energies renouvelables, réseaux et stockage
Mobilité et transport
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2018/12
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 60 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Sur le territoire de la Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc (CCPMB) situé dans la Vallée de l'Arve en Haute-Savoie, les particules fines issues de la combustion de la biomasse contribuent au problème global de pollution de l'air. Le secteur industriel, avec notamment le secteur du bois, est la deuxième source de pollution de l'air dans ce territoire. Dans l'optique de créer un fonds d'aide financière adapté aux acteurs économiques de son territoire,avec le Fonds Air Entreprises, la CCPMB a lancé une étude de préfiguration qui cible prioritairement les entreprises de la filière bois (en majorité des PME-TPE).
Les visites de terrain et une analyse bibliographique ont permis de lister les solutionsà proposer aux entreprises pour l'améliorationdu chauffage dans leurs bâtiments et de la motorisation de leurs véhicules routiers.
Depuis l'automne 2018 et le lancement officiel du Fonds, financé à hauteur de 640 000 euros par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de la Haute-Savoie et la CCPMB, les entreprises qui réalisent des travaux permettant une réduction de leurs émissions atmosphériques (changement de systèmes de chauffage, filtration...) peuvent bénéficier d'une aide allant de 30 à 50 % du montant de leurs investissements.