Projet PECOIC : prise en compte du comportement des occupants et incertitudes associées en phase conception de bâtiments Agrandir l'image

Projet PECOIC : prise en compte du comportement des occupants et incertitudes associées en phase conception de bâtiments

Neuf

L'enjeu du projet PECOIC est de mieux représenter dans le calcul prévisionnel de la phase conception d'un bâtiment résidentiel, la variabilité de l'usage en se basant sur la réalité des usages et du comportement des usagers dans les logements.
Le comportement de l'usager est représenté dans certaines méthodes de calcul par[…]  Plus de détails

Télécharger les fichiers

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs BREITWILLER Antoine, LAHRECH Rofaïda, RIESER Thierry, ROZEL Benoit, CSTB, ENERTECH
Co-auteur(s) ADEME
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Urbanisme et bâtiment
Collection Expertises
Date d'édition 2019/05
Type de document Étude
Nb. de pages 122 P + 117 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

L'enjeu du projet PECOIC est de mieux représenter dans le calcul prévisionnel de la phase conception d'un bâtiment résidentiel, la variabilité de l'usage en se basant sur la réalité des usages et du comportement des usagers dans les logements.
Le comportement de l'usager est représenté dans certaines méthodes de calcul par des variables dites variables d'usage, exemples:

  • Nombre d'occupants dans le logement,
  • Taux de présence / absence des occupants dans le temps,
  • Température souhaitée pour le chauffage,
  • Volume d'eau chaude utilisée pour l'eau chaude sanitaire (ECS),
  • Ouverture et fermeture des fenêtres et des occultations, etc.

L'usage étant variable dans le temps, la représentation est faite par un profil qui exprime la valeur de la variable en fonction du temps.La démarche retenue dans le projet PECOIC, consiste pour un calcul donné, à réaliser plusieurs simulations.
Chacune permettant de rendre compte d'une possibilité d'usage et de comportement de l'usager en utilisant un ensemble cohérent de profils des différentes variables d'usage.
Les développements ont consisté à élaborer les profils d'usage à partir des données d'un certain nombre de campagnes de mesures, d'enquêtes et de bases de données statistiques nationales, en préfigurant certaines spécifications (ex: niveau de détail pertinent pour le traitement des données et pour l'échelle temporelle des profils). Ils ont été accompagnés par le développement d'algorithmes de calculs pour leur prise en compte dans un outil de calcul énergétique dynamique.
L'application des méthodologies développées à des cas de bâtiments réels montre bien la forte dispersion de la consommation annuelle de chauffage et celle de l'ECS due à la variabilité de l'usage.
Cette dispersion se réduit notamment quand le nombre de logements dans un bâtiment augmente et également quand la performance énergétique du bâtiment est élevée (en valeur absolue).

Pour obtenir les données statistiques, veuillez contacter Rofaïda Lahrech et Thierry Rieser (rieser@enertech.fr).»