Nouveau Qualité des sols et urbanisme Agrandir l'image

Qualité des sols et urbanisme

Construire une méthodologie adaptée aux besoins des territoires et favoriser son appropriation

Neuf

Afin de limiter la consommation des sols dans l’aménagement des territoires et dans la perspective de la mise en ½uvre de l’objectif national de Zéro Artificialisation Nette (ZAN), le projet de recherche MUSE (2018-2021), financé par l'ADEME, a développé, en lien avec trois métropoles partenaires (Nantes, Châteauroux et Aix-Marseille-Provence),[…]
 Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs NEEL Catherine, BOITHIAS Laetitia, DUVIGNEAU Clémentine, LE GUERN Cécile, METOIS Romain, BECHET Béatrice, MARSEILLE Fabienne, BRANCHU Philippe, CEREMA
Public(s) Collectivités territoriales
Secteur de la recherche
Thématique Urbanisme et bâtiment
Collection Expertises
Éditeur(s) ADEME
Date d'édition 2022/03
Nb. de pages 104 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National

En savoir plus

Afin de limiter la consommation des sols dans l’aménagement des territoires et dans la perspective de la mise en ½uvre de l’objectif national de Zéro Artificialisation Nette (ZAN), le projet de recherche MUSE (2018-2021), financé par l'ADEME, a développé, en lien avec trois métropoles partenaires (Nantes, Châteauroux et Aix-Marseille-Provence), une méthode permettant de cartographier la multifonctionnalité de leurs sols. Cette méthode permet d’intégrer la qualité des sols par la prise en compte de quatre fonctions du sol dans leur démarche de PLUi. Au-delà de ces trois collectivités partenaires, il s’agit d’évaluer, dans l'étude Soluc3ion, si cette approche peut être généralisée à l’ensemble des collectivités territoriales de la France métropolitaine. L'objectif est d’évaluer et améliorer la portée opérationnelle de l’approche méthodologique proposée dans MUSE.
Ce rapport rend compte de la méthode adoptée pour répondre à ces objectifs et des résultats recueillis auprès d’un panel varié de collectivités. Il ressort que l’approche MUSE permet de constituer un véritable porter à connaissance sur les sols et leur multifonctionnalité, qu’il serait utile de généraliser à l’ensemble du territoire français et d’intégrer dans les différents documents de planification (SRADDET, SCoT, PLUi) La méthode reste cependant très technique et sa mise en ½uvre nécessitera un accompagnement. L’approche MUSE permet d’aborder l’objectif ZAN dans les documents d’urbanisme avec une vision qualitative des sols qui permet non seulement d’identifier les sols remplissant le plus grand nombre de fonctions pour favoriser leur préservation mais également de préserver les sols remplissant des fonctions indispensables pour répondre aux enjeux du territoire.

Documents liés (1)