Comparaison des émissions de COV dans l'air par les produits biosourcés utilisés dans le bâtiment Agrandir l'image

Comparaison des émissions de COV dans l'air par les produits biosourcés utilisés dans le bâtiment

Neuf

Les produits biosourcés sont amenés à prendre une place grandissante sur le marché des matériaux de construction et de décoration.

Afin d'avoir une meilleure idée des réelles performances sanitaires actuelles des matériaux biosourcés dans le bâtiment, l'ADEME a lancé une mission pour dresser un état des lieux objectif et le plus[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs BONNAIN Charlène, FERRARI Jérémy, GALZY Guillaume, DUPRÉ Blaise, CoDEM
Public(s) Bureaux d'études
Thématique Produire autrement
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2017/06
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 16 P + 6 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les produits biosourcés sont amenés à prendre une place grandissante sur le marché des matériaux de construction et de décoration.

Afin d'avoir une meilleure idée des réelles performances sanitaires actuelles des matériaux biosourcés dans le bâtiment, l'ADEME a lancé une mission pour dresser un état des lieux objectif et le plus représentatif possible du marché actuel concernant les émissions de COV des principaux matériaux de construction biosourcés et de leurs homologues minéraux et pétrosourcés.

Cette étude s'articule en trois principales parties :

  • Analyse de la règlementation en matière d'étiquetage des produits de construction concernant les émissions de COV dans l'air intérieur, en comprenant un état de l'art, un benchmark des législations, protocoles et labels européens et asiatiques, ainsi qu'un sondage sur la connaissance globale de la règlementation des acteurs du secteur des produits de construction ;
  • Collecte des données sanitaires disponibles (étiquette et rapport d'essais) de produits de construction biosourcés par catégories (isolants en vrac, revêtement de sol dur, etc.) en comparaison à leurs homologues traditionnels d'origines pétrosourcée et minérale. Ces éléments ont été analysés afin de tirer de premières conclusions sur les disparités entre ces matériaux de natures différentes ;
  • Proposition de recommandations, à partir des éléments identifiés par le CoDEM tout au long de cette étude ainsi que des témoignages d'experts recueillis, pour une optimisation de la règlementation actuelle ainsi que pour une amélioration de la Qualité de l'Air Intérieur (QAI) dans les bâtiments.