Nouveau Développement d'un outil de déplacement de charges légères de nouvelle génération Agrandir l'image

Développement d'un outil de déplacement de charges légères de nouvelle génération

Projet MINIPORTEUR

Neuf

La société HUBLEX a identifié dans les entrepôts de logistique une utilisation « inadaptée » des chariots de manutention électriques et thermiques pour des déplacements de charges faibles (20 à 200 kg). En effet, 99% de l’énergie est utilisée pour déplacer le chariot contre 1% pour la charge à transporter.
Après[…]  Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs HUBLEX
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Secteur de la recherche
Thématique Mobilité et transport
Collection Expertises
Date d'édition 2022/02
Nb. de pages 22p
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National

En savoir plus

La société HUBLEX a identifié dans les entrepôts de logistique une utilisation « inadaptée » des chariots de manutention électriques et thermiques pour des déplacements de charges faibles (20 à 200 kg). En effet, 99% de l’énergie est utilisée pour déplacer le chariot contre 1% pour la charge à transporter.
Après avoir réalisé une maquette, HUBLEX a développé dans le cadre du projet MINIPORTEUR une solution robotique mobile d’assistance au déplacement de charge allant jusqu’à 200 kg en entrepôt et a testé en conditions réelles plusieurs prototypes afin d’optimiser cette innovation et en faire un produit pré-industriel. Le Miniporteur a ainsi été conçu principalement en aluminium afin de réduire son poids, réduire les contraintes liées à son transport et faciliter son recyclage. De plus, Miniporteur permet de réduire par 10 la consommation électrique nécessaire au déplacement d’une charge de 100 kg par rapport à chariot à fourche classique. A terme, il permettra de réduire les coûts d’exploitation en réduisant l’usage de chariot à fourches et améliorera les conditions de travail avec un outil économiquement et environnementalement adapté.