Nouveau Observatoire des mobilités émergentes - spécial crise sanitaire en 2020 Agrandir l'image

Observatoire des mobilités émergentes - spécial crise sanitaire en 2020

Neuf

L’Observatoire des Mobilités Émergentes (OME) a été conçu en 2014 pour mesurer et suivre dans le temps l’engagement des individusdans des pratiques de mobilité émergentes, objectiver leurs attitudes et comprendre les déterminants à l’origine de leurs comportements.

Partages automobiles (covoiturage, autopartage, VTC, location P2P), modes actifs et glisses urbaines, intermodalité et[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME, ObSoCo, Chronos
Public(s) Collectivités territoriales
Thématique Mobilité et transport
Collection Expertises
Date d'édition 2021/01
Type de document Synthèse d'expertise
Nb. de pages 9 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

L’Observatoire des Mobilités Émergentes (OME) a été conçu en 2014 pour mesurer et suivre dans le temps l’engagement des individusdans des pratiques de mobilité émergentes, objectiver leurs attitudes et comprendre les déterminants à l’origine de leurs comportements.

Partages automobiles (covoiturage, autopartage, VTC, location P2P), modes actifs et glisses urbaines, intermodalité et démobilité, rapport à la voiture individuelle… Tous les 2 ans, l’Observatoire étudie comment se restructurent les comportements de mobilité des individus.

En 2020, nous devions publier la 4ème vague de cet Observatoire. Cependant, l’épisode sans précédent que constitue la crise du COVID-19 nous amène à reconsidérer l’édition de cette année pour la consacrer, sous forme de hors-série, à l’impact de cet évènement sur les déplacements et les aspirations des Français en matière de mobilité.

À noter l'émergence du télétravail ainsi que l'essor de l'achat en ligne comme solutions mises en oeuvre pour limiter ou cesser les déplacements (comportement qualifié comme une démobilité), dans ce contexte sanitaire.

La démobilité imposée par le confinement, les règles de distanciation physique ou encore la crainte liée aux risques de contamination auront-elles des conséquences sur les comportements et perceptions des Français une fois opéré le retour à la « normale » ?

Documents liés