Estimation des gisements potentiels de substrats utilisables en méthanisation Agrandir l'image

Estimation des gisements potentiels de substrats utilisables en méthanisation

Neuf

Cette étude porte sur la mise en place d'une méthode d'estimation des gisements potentiels de substrats utilisables en méthanisation. Elle a pour but d'afficher des résultats globaux au niveau national tout en proposant des chiffres à un niveau départemental qui pourront être intégrés à des documents d'objectifs régionaux. Elle pourra[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs SOLAGRO, INDDIGO, ADEME
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Administration publique
Thématique Déchets/Economie circulaire
Energies renouvelables, réseaux et stockage
Collection Hors collection
Date d'édition 2013/04
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 117 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Cette étude porte sur la mise en place d'une méthode d'estimation des gisements potentiels de substrats utilisables en méthanisation. Elle a pour but d'afficher des résultats globaux au niveau national tout en proposant des chiffres à un niveau départemental qui pourront être intégrés à des documents d'objectifs régionaux. Elle pourra être une base de réflexion pour un plan de développement régional de la méthanisation.
Cette étude définit quatre types de gisements :

  • le gisement brut de production,
  • le gisement brut disponible,
  • le gisement net disponible
  • le gisement mobilisable à 2030 inscrit dans un exercice prospectif.

Le gisement global mobilisable à 2030 pour la méthanisation a ainsi été évalué à 130 millions de tonnes de Matière Brute soit 56 TWh d'énergie primaire en production de biogaz. Il est composé à 90 % de matières agricoles.
Mise à disposition d'un fichier excel avec les principaux résultats de l'étude.