Guide de bonnes pratiques concernant la gestion des biodéchets en restauration Agrandir l'image

Guide de bonnes pratiques concernant la gestion des biodéchets en restauration

Neuf

Depuis 2016, les restaurateurs produisant plus de 10 tonnes par an de biodéchets sont dans l'obligation de les trier et les valoriser. Certains doutent de leurs obligations ou n'ont pas encore trouvé la solution de valorisation qui leur convient. Ce guide leur donnera les clés pour mettre en oeuvre efficacement[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs GECO
Co-auteur(s) ADEME
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Déchets/Economie circulaire
Collection Expertises
Date d'édition 2017/05
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 74 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Depuis 2016, les restaurateurs produisant plus de 10 tonnes par an de biodéchets sont dans l'obligation de les trier et les valoriser. Certains doutent de leurs obligations ou n'ont pas encore trouvé la solution de valorisation qui leur convient. Ce guide leur donnera les clés pour mettre en oeuvre efficacement ce tri.
Même si seule une partie des restaurateurs est aujourd'hui concernée par la règlementation, ce guide vise à attirer l'attention de tous sur le sujet de la gestion des biodéchets, dans l'optique de 2025 où chacun, particulier ou professionnel, devra s'acquitter de ce geste de tri.
Les solutions de mise en oeuvre exposées dans ce guide pour les restaurateurs sont simples et se veulent pragmatiques. Les valorisations possibles décrites sont au nombre de trois : méthanisation ou compostage dans un établissement agréé ou compostage sur site pour un usage en jardin d'agrément.
>> Cliquez sur accédez à la page pour consulter le guide sur le site du GECO

Le tri et la valorisation des biodéchets sont des gestes positifs qui contribuent à l'économie circulaire en transformant des déchets volumineux en source d'énergie ou en apport pour l'agriculture et les sols. En évitant l'incinération de ces déchets et leur transport routier sur de longues distances, cette valorisation participera également à la limitation des gaz à effet de serre et la préservation du climat.