Création du référentiel ELIPSE pour les démarches d'écologie industrielle et territoriale Agrandir l'image

Création du référentiel ELIPSE pour les démarches d'écologie industrielle et territoriale

Neuf

Le « Référentiel ELIPSE (EvaLuatIon des PerformanceS des démarches d'Ecologie industrielle et territoriale) » a été lancé officiellement le 14 décembre 2016. Il est accessible à l'adresse : www.referentiel-elispe-eit.org

ORÉE a coordonné la création du référentiel national d'évaluation des démarches d'écologie industrielle et territoriale (EIT) grâce au soutien financier de[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs OREE, CNRS, UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE TROYES, UNIVERSITE GRENOBLE II-PIERRE MENDES FRANCE
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Administration publique
Thématique Déchets/Economie circulaire
Collection Expertises
Date d'édition 2016/12
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 10 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Le « Référentiel ELIPSE (EvaLuatIon des PerformanceS des démarches d'Ecologie industrielle et territoriale) » a été lancé officiellement le 14 décembre 2016. Il est accessible à l'adresse : www.referentiel-elispe-eit.org

ORÉE a coordonné la création du référentiel national d'évaluation des démarches d'écologie industrielle et territoriale (EIT) grâce au soutien financier de l'ADEME et du Commissariat Général au Développement Durable.

Le projet, qui s'est déroulé sur 2 ans, visait à construire un cadre commun à tous les porteurs de projet pour s'auto-évaluer, ainsi qu'un outil de suivi des démarches pour les acteurs soutenant les projets d'EIT. Il devait également permettre de faire remonter et d'analyser les initiatives de terrain afin de les promouvoir au niveau national. L'ambition était d'offrir des clés aux acteurs de terrain pour développer une démarche EIT en phase avec une conception forte de la durabilité, au-delà de la simple mise en oeuvre de synergies, réellement transversale et intégrée.

Un travail d'état de l'art a été mené, complété par une enquête auprès des acteurs de l'EIT, ce qui a permis de structurer une liste d'indicateurs de moyens et de résultats autour des trois grands principes de l'EIT (coopérations multi-acteurs, bouclage des flux, richesses locales). La structure du référentiel, son mode d'évaluation et les indicateurs ont été soumis lors d'un atelier participatif aux acteurs de l'EIT en septembre 2015 dans l'objectif de co-construire un outil au plus près de leurs attentes. La liste des indicateurs a été retravaillée avec la différenciation d'indicateurs incontournables qui doivent obligatoirement être renseignés (17 sur le total des 61 indicateurs).
Le Référentiel a ensuite été expérimenté par une dizaine de territoires-pilotes entre septembre 2015 et mai 2016. Il a été testé à différentes échelles en fonction des typologies d'acteurs locaux, des périmètres, des actions existantes, etc.