Nouveau Diagnostic de l'impact du changement climatique sur l'action économie circulaire de l'ADEME Agrandir l'image

Diagnostic de l'impact du changement climatique sur l'action économie circulaire de l'ADEME

Identification des actions d’adaptation à mettre en oeuvre

Neuf

Modèle basé sur les économies de matières, le recyclage, la sobriété, l’économie circulaire a un potentiel élevé tant sur l’atténuation que sur l’adaptation au changement climatique : il s’agit finalement de faire moins, mieux et autrement. Il ressort de cette étude que ce potentiel reste largement à explorer.
Les travaux conduits[…]  Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs SIPOS Gala, DELUGIN Léna, JACOB Margaux, SLATERRY Rebecca, GENIN Léo, ADEME, I CARE ENVIRONNEMENT
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Secteur agricole
Administration publique
Thématique Changement climatique et énergie
Collection Expertises
Date d'édition 2021/12
Nb. de pages 93 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National
International

En savoir plus

Modèle basé sur les économies de matières, le recyclage, la sobriété, l’économie circulaire a un potentiel élevé tant sur l’atténuation que sur l’adaptation au changement climatique : il s’agit finalement de faire moins, mieux et autrement. Il ressort de cette étude que ce potentiel reste largement à explorer.
Les travaux conduits ont visé à étudier l’ensemble des piliers de l’économie circulaire en les confrontant aux aléas du changement climatique. Ils ont permis d’(e) :

  1. Explorer les menaces et opportunités des sept piliers de l’économie circulaire dans un contexte de changement climatique.
  2. Appuyer la nécessité de réaliser des diagnostics de vulnérabilité à l’échelle du projet.
  3. Rendre compte, à partir d’une méthodologie simplifiée, du niveau de vulnérabilité de plusieurs projets d’économie circulaire.
  4. Mettre en valeur des exemples et des solutions pour répondre aux enjeux du changement climatique.
  5. Faire valoir l’importance d’une sensibilisation massive des acteurs à toutes les échelles.
  6. Valoriser des méthodes permettant une prise en compte transversale des enjeux environnementaux, suivant la logique de la taxonomie européenne.
  7. Détailler le rôle clé de l’ADEME dans la poursuite de ces travaux, en proposant un panel de recommandations.