DECISIF : Décideurs et Citoyens dans un contexte urbain de Signaux Faibles Agrandir l'image

DECISIF : Décideurs et Citoyens dans un contexte urbain de Signaux Faibles

Projet de recherche de l’APR TEES

Neuf

L’objet du projet DéCiSiF(cideurs et Citoyens dans un contexte urbain de Signaux Faibles) était de travailler sur les freins et les leviers de la transition à l’échelle locale en prenant pour exemple un territoire identifié par certains de ses acteurs comme ayant des difficultés à s’approprier les enjeux des changements[…]  Plus de détails

Télécharger les fichiers

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs BOUISSET Christine, ARNAULD DE SARTRE Xavier, BAGGIONI Vincent, BOUSQUET Aurélie, COUSTEAU Evelyne, DALEAS Jacques, DEGREMONT Isabelle, DELETRAZ Gaëlle, DOUENCE Hélène, KHAMIS Rim, LAPLACE Danièle, MONTAGNE Delphine, POTTIER Aude, SILVA Magali, VAUCELLE Sandrine, WAST Marie, ADEME, UNIVERSITE PAU PAYS DE L'ADOUR, APESA, ÉCOCÈNE
Public(s) Bureaux d'études
Collectivités territoriales
Secteur de la recherche
Administration publique
Thématique Changement climatique et énergie
Urbanisme et bâtiment
Développement durable
Collection Expertises
Date d'édition 2021/02
Nb. de pages 4 P + 252 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication Régional

En savoir plus

L’objet du projet DéCiSiF(cideurs et Citoyens dans un contexte urbain de Signaux Faibles) était de travailler sur les freins et les leviers de la transition à l’échelle locale en prenant pour exemple un territoire identifié par certains de ses acteurs comme ayant des difficultés à s’approprier les enjeux des changements globaux et de la transition parce qu’ils ne semblent pas, au moins en apparence, avoir d’impact à l’échelle des individus.

L’ambition du projet était de s’attaquer à deux enjeux étroitement imbriqués qui interrogent la recherche et l’action : le verrou social de l’appropriation de la TEES et le verrou organisationnel que sont la transversalité et l’intégration des politiques publiques.

Les questions posées dans le cadre du projet sont :

  • Peut-on rendre familiers et immédiats les enjeux locaux de la transition ? Pour cela, il a été proposé de réfléchir aux co-bénéfices et de s’appuyer sur les valeurs des citadins, notamment l’attachement des individus à certains lieux et au territoire.
  • Comment conduire les élus locaux et les cadres des collectivités, eux-mêmes porteurs de valeurs et amenés, dans le cadre de la loi sur la Transition énergétique, à impulser les politiques publiques en matière de transition, à réfléchir à cette transversalité et à l’intégration de la transition dans leurs préoccupations ? Comment leur donner les moyens d’articuler les attentes de la population et les injonctions réglementaires et politiques venues des échelons national et international ?
Nous avons donc exploré ces questions en étudiant
  • la mise en ½uvre locale d’outils tels que les plans climat (PCAET), à partir d’une analyse de l'action menée dans des villes moyennes pionnières en matière de plans climats ;
  • la manière dont certains habitants envisagent les questions environnementales globales et locales ainsi que leur action en matière de transition et leurs rapports aux lieux.
Le projet a également cherché à recenser, cartographier et rendre visibles les enjeux et les initiatives en faveur de la transition au niveau local, et à conduire des actions de médiation auprès du public et d'acteurs socio-économiques.

Vous trouverez les recommandations pour l’action publique (Policy Brief) de ce projet de l’APR TEES.

Documents liés (2)