Raclage en V : Évaluation des Flux d'Azote et de Carbone des filières de gestion des déjections Agrandir l'image

Raclage en V : Évaluation des Flux d'Azote et de Carbone des filières de gestion des déjections

Émissions d'ammoniac et de GES au bâtiment, stockage et épandage - valorisation des effluents par la méthanisation et les plantes

Neuf

Ce projet a mesuré les émissions azotées et carbonées de différentes filières de gestion des déjections issues d'un bâtiment équipé d'un raclage en V.
Selon la filière, la somme des pertes gazeuses azotées, du bâtiment à l'épandage, varie de 0,87 à 1,52 kg N/porc.
La modalité permettant de mieux conserver l'azote est[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs LAGADEC Solène, TOUDIC Marc, DECOOPMAN Bertrand, ESPAGNOL Sandrine, RICHARD Rachelle, GENERMONT Sophie, HASSOUNA M, ADEME, CHAMBRE AGRICULTURE BRETAGNE, INRA, IFIP
Public(s) Collectivités territoriales
Secteur agricole
Secteur de la recherche
Thématique Recherche et Innovation
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2018/06
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 68 P + 5 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Ce projet a mesuré les émissions azotées et carbonées de différentes filières de gestion des déjections issues d'un bâtiment équipé d'un raclage en V.
Selon la filière, la somme des pertes gazeuses azotées, du bâtiment à l'épandage, varie de 0,87 à 1,52 kg N/porc.
La modalité permettant de mieux conserver l'azote est celle qui intègre la méthanisation des effluents produits (filière «Métha »). Cette filière entraîne également une réduction de 25% des émissions de NH3 si l'ouvrage de stockage du digestat est couvert et de 73% des émissions de gaz à effet de serre, par rapport à la filière « Raclage » habituellement mise en oeuvre en élevage (stockage des urines et compostage des fèces). De plus, cette filière « Métha » permet de maximiser la production de méthane (320 à 350 m3 de CH4 par tonne de matière organique) et d'obtenir un digestat présentant un fort coefficient d'utilisation de l'azote (0,58) et faiblement émetteur de NH3 (5% de l'azote apporté).
Pour la filière « Raclage », l'utilisation d'équipements pour réduire les émissions de NH3, comme le « lavage » de l'air, pourrait réduire les émissions des principaux postes émetteurs : le bâtiment et le compostage de la phase solide.