Nouveau Attitude des français à l'égard de la qualité de l'air et de l'énergie en 2022 - Vague 9 Agrandir l'image

Attitude des français à l'égard de la qualité de l'air et de l'énergie en 2022 - Vague 9

Enquête annuelle sur la qualité de l’air, les énergies renouvelables et les économies d’énergie dans le logement

Neuf

Cette édition 2022 du baromètre analysant les relations des Français à la qualité de l’air et l’énergie est marquée par quatre enseignements majeurs :

  1. La perception de la qualité de l’air extérieur continue de se dégrader, ce qui inspire en conséquence des craintes concernant la qualité de l’air intérieur. Face à[…]
 Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs OPINION WAY SAS, ADEME
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Thématique Energies renouvelables, réseaux et stockage
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2022/12
Nb. de pages 10 P + 178 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National

En savoir plus

Cette édition 2022 du baromètre analysant les relations des Français à la qualité de l’air et l’énergie est marquée par quatre enseignements majeurs :

  1. La perception de la qualité de l’air extérieur continue de se dégrader, ce qui inspire en conséquence des craintes concernant la qualité de l’air intérieur. Face à cette situation, les mesures pour limiter la pollution de l’air sont davantage approuvées, hormis celles ayant un impact direct sur le budget des ménages.
  2. Dans un contexte de forte médiatisation des enjeux énergétiques, la notoriété des ENR connait une forte hausse, tout comme la reconnaissance de leurs avantages. En parallèle, le soutien à l’énergie nucléaire se renforce également, nourri par une image de filière offrant performance et indépendance.
  3. Face à la double incertitude pesant sur les prix et sur l’approvisionnement en énergie, l’intérêt pour un investissement dans une ENR pour son domicile est au plus haut. Toutefois, les obstacles financiers demeurent et la part de Français comptant réaliser leur projet est stable.
  4. Les gestes de sobriété énergétique augmentent fortement face à l’envolée des prix de l’énergie. Cette hausse ne suffit toutefois pas à revenir aux niveaux observés au lancement du baromètre.