Nouveau AVIS de l'ADEME : Epuration de l'air intérieur par photocatalyse Agrandir l'image

AVIS de l'ADEME : Epuration de l'air intérieur par photocatalyse

Neuf

La technique de photocatalyse, appliquée au traitement de l’air, consiste à dégrader des polluants gazeux tels que COV (formaldéhyde, solvants organiques, hydrocarbures dont le benzène par exemple), oxydes d’azote, ozone…, grâce à l’action de la lumière sur un support appelé « photocatalyseur ». On trouve ainsi dans le commerce des[…]  Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs GALSOMIES Laurence, DUESO Nadine, ADEME
Public(s) Tout Public
Thématique Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2022/05
Nb. de pages 7 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National

En savoir plus

La technique de photocatalyse, appliquée au traitement de l’air, consiste à dégrader des polluants gazeux tels que COV (formaldéhyde, solvants organiques, hydrocarbures dont le benzène par exemple), oxydes d’azote, ozone…, grâce à l’action de la lumière sur un support appelé « photocatalyseur ». On trouve ainsi dans le commerce des épurateurs fixes ou mobiles (systèmes actifs) ainsi que des matériaux passifs (peintures, tissus…).
Dans l’état actuel des connaissances, il n’est pas possible d’assurer l’efficacité et l’innocuité des appareils d’épuration par photocatalyse dans toutes les conditions d’usages réels. L’ADEME, en s’appuyant sur quelques projets de recherche et thèses récents, a pu démontrer l’efficacité et l’innocuité de certains dispositifs d’épuration de l’air intérieur par photocatalyse pour certaines situations d’essais au laboratoire simulant des conditions réalistes.

Documents liés (1)