CORTEA 2015. TAMIC : Turbine Aspirante pour MICroparticules (application ferroviaire) Agrandir l'image

CORTEA 2015. TAMIC : Turbine Aspirante pour MICroparticules (application ferroviaire)

Neuf

Les systèmes de freinage, comme tout système mécanique de friction, émettent des particules fines et ultrafines dont la nocivité est aujourd'hui avérée. Les passagers et les personnels des trains et métros notamment y sont extrêmement exposés, en particulier dans les milieux confinés comme les stations de métro où les particules[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs TALLANO TECHNOLOGIE, ADEME
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Secteur de la recherche
Thématique Mobilité et transport
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2017/03
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 7 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les systèmes de freinage, comme tout système mécanique de friction, émettent des particules fines et ultrafines dont la nocivité est aujourd'hui avérée. Les passagers et les personnels des trains et métros notamment y sont extrêmement exposés, en particulier dans les milieux confinés comme les stations de métro où les particules s'accumulent et sont constamment remises en suspension. Alors que l'on estime à 25 millions le nombre quotidien d'usagers des transports en commun parisiens (train et métro), le bureau d'études Tallano Technologie, porteur du projet TAMIC, a décidé de développer un système de récupération des particules de frein, émises par les matériels ferroviaires, pour diminuer l'exposition des usagers. Le principe du système TAMIC (Turbine Aspirante pour MICroparticules) est la récupération à la source : les substances nocives sont collectées par une bouche d'aspiration placée dans le flux de particules issu du freinage, avant même qu'elles soient mises en suspension dans l'air. Le système TAMIC est adaptable à tous les types de freins à disque du transport ferroviaire et à la majeure partie des freins des véhicules routiers.