Nouveau DULCE - Durabilité, cohérence des actions visant le changement de comportement et pertinence des échelles d'action et d'analyse Agrandir l'image

DULCE - Durabilité, cohérence des actions visant le changement de comportement et pertinence des échelles d'action et d'analyse

Recommandation pour l'action publique

Neuf

La recherche DULCE s'intéresse au changement des pratiques énergétiques domestiques en interrogeant les conditions de leur adoption et de leur pérennité sous un angle pluridisciplinaire, psychologie, sociologie et sciences de l'ingénieur. Elle prend appui sur deux expérimentations : l'une menée en 2013-2014 ; l'autre initiée dans le cadre de la[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs LE CONTE Johanna, RUBENS Lolita, SALVAZET Raphaël, ASSEGOND Christèle, UPEC - Université Paris-Est Créteil Val de Marne, UNIVERSITE TOURS
Co-auteur(s) ADEME, COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL D'ILLE-AUBIGNE
Public(s) Bureaux d'études
Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Secteur de la recherche
Administration publique
Thématique Changement climatique et énergie
Urbanisme et bâtiment
Recherche et Innovation
Consommer autrement
Collection Expertises
Date d'édition 2020/08
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 7 P + 148 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

La recherche DULCE s'intéresse au changement des pratiques énergétiques domestiques en interrogeant les conditions de leur adoption et de leur pérennité sous un angle pluridisciplinaire, psychologie, sociologie et sciences de l'ingénieur. Elle prend appui sur deux expérimentations : l'une menée en 2013-2014 ; l'autre initiée dans le cadre de la recherche DULCE sur la période 2018/2020.

Le retour sur l'expérimentation 2013/2014, à quatre années de distance, analyse les effets à long terme d'une telle démarche et les conditions de réactivation des acquis antérieurs lors d’une nouvelle sollicitation. La nouvelle expérimentation construite autour de la mise à disposition de données de consommation dans un format innovant implique deux échantillons distincts : un premier échantillon composé de volontaires ayant déjà participé à la première expérimentation, un second échantillon constitué de volontaires avec des caractéristiques comparables permettant une mise en perspective des résultats portant sur ces deux groupes. Tous les foyers ont été instrumentés pour délivrer une information personnalisée sur la consommation et le confort. Un groupe contrôle a été recruté en fin d’expérimentation pour consolider les données.

L'analyse croisée des données issues du traitement de questionnaires psychologiques, d'enquêtes sociologiques ainsi que de l'analyse des données de consommation montrent toute la complexité des processus à l’oeuvre. Il ne semble pas exister de trajectoire linéaire de progrès même si la recherche a mis en évidence, au travers du modèle des stades du changement, une mobilité de l’ensemble des foyers constituant le panel. La recherche permet de conclure sur l’intérêt de la mise à disposition de données de consommation comme levier favorable à une culture de l’énergie et à une progression autonome des foyers vers une meilleure maitrise de leur consommation d’énergie, mais insiste également sur les conditions à remplir pour atteindre cet objectif.