Nouveau Bilan de la thématique Hydrogène et Power-to-gas du Programme d'investissements d'avenir (PIA) Agrandir l'image

Bilan de la thématique Hydrogène et Power-to-gas du Programme d'investissements d'avenir (PIA)

Programme d'investissements d'avenir (PIA)

011251

Neuf

Ce document présente le Bilan de la thématique Hydrogène du Programme d'investissements d'avenir (PIA) opéré par l'ADEME depuis 2010 dont des projets innovants, avec leur répartition régionale, financés dans les différents domaines, notamment : la production d’hydrogène pour l’industrie, les écosystèmes de mobilité hydrogène et l’équilibre, à moyen terme, des[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME
Public(s) Tout Public
Thématique Recherche et Innovation
Collection Ils l'ont fait
Date d'édition 2020/11
Référence Ademe 011251
EAN format impression 9791029716324
EAN format numérique 9791029716331
Nb. de pages 7 P
Format pdf/A4
Imprimé/A4
Langue FR

En savoir plus

Ce document présente le Bilan de la thématique Hydrogène du Programme d'investissements d'avenir (PIA) opéré par l'ADEME depuis 2010 dont des projets innovants, avec leur répartition régionale, financés dans les différents domaines, notamment : la production d’hydrogène pour l’industrie, les écosystèmes de mobilité hydrogène et l’équilibre, à moyen terme, des réseaux énergétiques.
69 projets ont été déposés depuis 2011 sur les thématiques hydrogène et power-to-gas.
À fin Mars 2020, 24 projets ont été retenus pour financement. Les projets financés regroupent 59 bénéficiaires directement aidés à hauteur de 83,1 M. euros pour un budget total des projets de 275,7 M. euros.
67,8 % du montant total des aides octroyées concernent des grandes entreprises, même si elles ne représentent que 49,2 % des bénéficiaires. Les grandes entreprises se sont mobilisées sur des projets de grande ampleur et les aides attribuées sont en rapport avec le coût élevé de ces projets.
Les PME sont également fortement impliquées. Elles constituent 28,8 % des bénéficiaires.
Le PIA a également permis de soutenir l’industrialisation de deux équipementiers français dans le domaine de l’électrolyse, alcaline et PEM, par le mécanisme des prises de participation à hauteur de 25,5 M. euros.