Evaluation de l'impact du télétravail et des tiers-lieux sur la réduction des consommations d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre et sur l'organisation des entreprises Agrandir l'image

Evaluation de l'impact du télétravail et des tiers-lieux sur la réduction des consommations d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre et sur l'organisation des entreprises

Neuf

Dans un contexte de généralisation progressive du télétravail en France, cette évalue l’impact du télétravail, des tiers lieux et du coworking sur:

  • la réduction des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre (GES)
  • l’organisation des entreprises.
Cette étude présente:
  • Un glossaire des termes spécifiques au télétravail
  • Un état de l’art concernant[…]
 Plus de détails

Télécharger les fichiers

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs TINETTI Benoît, DE VERON Sarah, DUVERNOIS Pierre-Alexis, BRUN Olivier, ROUCHER Clément, OLAGNE Régis, CHAMIGNON Delphine, BIO INTELLIGENCE SERVICE, Greenworking, BVA
Co-auteur(s) ADEME
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Administration publique
Thématique Mobilité et transport
Collection Expertises
Date d'édition 2015/09
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 206 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Dans un contexte de généralisation progressive du télétravail en France, cette évalue l’impact du télétravail, des tiers lieux et du coworking sur:

  • la réduction des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre (GES)
  • l’organisation des entreprises.
Cette étude présente:
  • Un glossaire des termes spécifiques au télétravail
  • Un état de l’art concernant le télétravail en France, présente le caractère protéiforme dans ses modalités concrètes.
  • Etudie la diversité des pratiques en matière de télétravail entre le homeshoring (télétravail cadré et majoritaire entre 3 et 5 jours/semaine), le teleworking (télétravail occasionnel sans que cela soit défini à l’avance en termes de jours ou de durée), le telecommuting (télétravail sur quelques journées complètes par mois), le télétravail indépendant ou encore le télétravail à cheval sur plusieurs sites.
  • Les résultats d’une enquête réalisée auprès des DRH de 30 organisations de tailles et de secteurs (public/privé) variés, ayant initié une démarche de télétravail.

Documents liés