Nouveau Préfiguration d'une Fabrique des Energies Agrandir l'image

Préfiguration d'une Fabrique des Energies

Neuf

Dans un contexte où se multiplient les démarches de Fabriques (Fabriques de Territoire, Fabrique des Transitions, Fabrique des Mobilités, etc.), l’ADEME et Oxamyne explorent depuis le début de l’année 2020 la pertinence d’une Fabrique des Énergies pour amplifier les dynamiques de transition(s) énergétique(s) dans les territoires.

La Fabrique des Énergies se[…]  Plus de détails

Déclinaisons
  • Format électronique

Fiche technique

Auteurs LOUBET Nicolas, POMMIER Mikhaël, RONY Florian, TECHER RIeul
Co-auteur(s) Oxamyne
Public(s) Collectivités territoriales
Secteur de la recherche
Grand public
Thématique Energies renouvelables, réseaux et stockage
Collection Expertises
Date d'édition 2021/07
Nb. de pages 62 P
Format pdf/A4
Langue FR
Périmètre de publication National

En savoir plus

Dans un contexte où se multiplient les démarches de Fabriques (Fabriques de Territoire, Fabrique des Transitions, Fabrique des Mobilités, etc.), l’ADEME et Oxamyne explorent depuis le début de l’année 2020 la pertinence d’une Fabrique des Énergies pour amplifier les dynamiques de transition(s) énergétique(s) dans les territoires.

La Fabrique des Énergies se présente comme un cadre d’action complémentaire et alternatif aux dispositifs actuels de soutien (Appels d’Offres, Appels À Projets, Appels à Manifestation d’Intérêt, etc.) et aux dynamiques existantes de mise en réseau (pôles de compétitivité, consortiums, etc.) des situations liées aux transitions énergétiques.

Pensée comme un dispositif d’action publique collective, la Fabrique des Énergies a pour référentiel opérationnel la mise en action de communautés énergétiques à travers (1) la constitution de coalitions d’acteur·ices autour de problématiques de territoire (2) l’utilisation d’une « ingénierie sur mesure » - fondée sur des pratiques contributives & collaboratives et des logiques d’autonomisation - pour faire émerger des réponses ajustées aux problématiques (3) la co-production de ressources ouvertes et mutualisées (méthodes, outils, publications, données, etc.) et de pratiques communes pour favoriser l’essaimage territorial des initiatives.

Une première phase dite de « préfiguration » (de mars 2020 à juillet 2021) a permis de tester et valider avec trois territoires pilotes (agglomération de Concarneau en Bretagne, Pays de Mornant en Auvergne-Rhône-Alpes, commune de Prats-de-Mollo-la-Preste en Occitanie), la pertinence de compléter le panel de dispositifs de soutien de l’ADEME d’un cadre dédié à la mutualisation de moyens et la coopération multi-acteur·ices pour massifier les dynamiques de transition à partir des territoires.