Nouveau Emissions des retardateurs de flamme dans le mobilier Agrandir l'image

Emissions des retardateurs de flamme dans le mobilier

EMIFLAMME

Neuf

Le projet Emiflamme a pour objectif d’évaluer le potentiel de migration des retardateurs de flamme potentiellement présents dans les meubles rembourrés et la literie vendus sur le marché français. Dans le cadre cette étude des couples retardateur de flamme / matériau support / méthode d’ignifugation représentatifs du marché français ont[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ANSES, FCBA, ARMINES
Co-auteur(s) EHESP, THOR
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Thématique Déchets/Economie circulaire
Consommer autrement
Collection Expertises
Date d'édition 2021/06
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 75 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Le projet Emiflamme a pour objectif d’évaluer le potentiel de migration des retardateurs de flamme potentiellement présents dans les meubles rembourrés et la literie vendus sur le marché français. Dans le cadre cette étude des couples retardateur de flamme / matériau support / méthode d’ignifugation représentatifs du marché français ont été étudiés. Les essais sur des échantillons neufs ou vieillis ont permis d’éprouver des protocoles. Par ailleurs, une expérimentation in situ a été menée sur plusieurs semaines pour mesurer la présence de substances dans l’air. L’ensemble des travaux menés tend à montrer que certains retardateurs de flamme sont susceptibles de migrer. Cette capacité dépend notamment des caractéristiques physico-chimiques des molécules.