Actualisation du scénario énergie-climat ADEME 2035-2050 Agrandir l'image

Actualisation du scénario énergie-climat ADEME 2035-2050

010305

Neuf

L'ADEME actualise son scénario énergie-climat 2035-2050, première mise à jour de ses « visions » publiées en 2013. Ces travaux soulignent l'enjeu que représente l'atteinte des objectifs ambitieux fixés par la loi face aux enjeux climatiques, et la nécessité d'une inflexion de court terme des politiques publiques. Ils confirment la[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME
Public(s) Secteur public
Entreprises et fédérations professionnelles
Collectivités territoriales
Grand public / particuliers
Agriculture et Forêt
Thématique Changement climatique et énergie
Recherche et Innovation
Collection Horizons
Éditeur(s) ADEME
Date d'édition 2017/10
Type de document Étude
Référence Ademe 010305
EAN format impression 9791029709869
EAN format numérique 9791029709210
Nb. de pages 48 P
Format pdf/A4
imprimé/autre
Langue FR

En savoir plus

L'ADEME actualise son scénario énergie-climat 2035-2050, première mise à jour de ses « visions » publiées en 2013. Ces travaux soulignent l'enjeu que représente l'atteinte des objectifs ambitieux fixés par la loi face aux enjeux climatiques, et la nécessité d'une inflexion de court terme des politiques publiques. Ils confirment la possibilité de réduire massivement, à l'horizon 2050, les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d'énergie finale (une réduction de 45 % par rapport à 2010). Sur l'ensemble du mix énergétique, les énergies renouvelables pourraient représenter entre 46 et 69 % de la demande d'énergie finale en 2050.
Le caractère réaliste de ce scénario multi-énergie, couvrant l'intégralité des besoins énergétiques de la France (chaleur, électricité, carburant, combustible), est conforté par les nombreuses études techniques plus sectorielles réalisées ces quatre dernières années. Dans cette période décisive pour la transition énergétique, ce travail contribue ainsi, malgré les incertitudes inhérentes à ce type d'exercice, à la réflexion sur la stratégie volontariste de la France pour maîtriser sa consommation énergétique, baisser ses émissions de CO2 et développer des énergies renouvelables.

Documents liés