Caractérisation et analyse des polluants issus du transport automobile s'infiltrant dans les habitacles des véhicules Agrandir l'image

Caractérisation et analyse des polluants issus du transport automobile s'infiltrant dans les habitacles des véhicules

Cortea 2015 - Projet « CAPTIHV »

Neuf

Le projet CAPTIHV avait pour objectif d'étudier l'infiltration des polluants gazeux (NOx), particulaires (PM10, PM2,5 et particules en nombres) et le CO2.
La caractérisation du mécanisme d'infiltration a été effectuée par des mesures embarquées et en laboratoire. Les mesures embarquées consistaient à étudier les impacts du type d'infrastructure routière, de la[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs MEHEL Amine, MURZYN Frédéric, CUVELIER Philippe, DEVILLE CAVELLIN Laure, BAUDIC Alexia, PATTE-ROULAND Béatrice, VAREA Emilien, SIOUTAS Constantinos, ADEME, AIRPARIF, CORIA
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur de la recherche
Grand public
Thématique Recherche et Innovation
Mobilité et transport
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2019/01
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 136 P + 9 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Le projet CAPTIHV avait pour objectif d'étudier l'infiltration des polluants gazeux (NOx), particulaires (PM10, PM2,5 et particules en nombres) et le CO2.
La caractérisation du mécanisme d'infiltration a été effectuée par des mesures embarquées et en laboratoire. Les mesures embarquées consistaient à étudier les impacts du type d'infrastructure routière, de la saison, du trafic, de la vitesse du véhicule, du mode de ventilation, et de la distance inter-véhicules sur les concentrations des particules dans l'habitacle par rapport à celles mesurées à l'extérieur. Les mesures en laboratoire ont permis d'étudier finement le processus d'infiltration des particules ultrafines en corrélation avec la structure de l'écoulement entre le véhicule émetteur et le véhicule de mesure.
Les paramètres clés favorisant l'infiltration ont été quantifiés en termes de ratios de concentrations intérieures sur extérieures. D'autre part, il a été montré également l'impact de la vitesse et de la distance inter-véhicule, ainsi que de la position des entrées d'air placés à l'avant du véhicule sur l'infiltration.