Impact du renouvellement d'appareils non performants de chauffage domestique au bois sur les émissions de particules Agrandir l'image

Impact du renouvellement d'appareils non performants de chauffage domestique au bois sur les émissions de particules

CARVE - Mesures à l'émission réalisées in situ dans la vallée de l'Arve

Neuf

Le projet CARVE vise à évaluer l'impact, sur les émissions de particules, du remplacement d'un appareil indépendant de chauffage au bois non performant par un appareil récent labélisé Flamme Verte ou équivalent. Dans ce but sont réalisés sur le terrain des mesurages à l'émission, en sortie de cheminée ou[…]
 Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs INERIS, ADEME, Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES)
Public(s) Secteur de la recherche
Thématique Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2019/10
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 10 P + 50 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Le projet CARVE vise à évaluer l'impact, sur les émissions de particules, du remplacement d'un appareil indépendant de chauffage au bois non performant par un appareil récent labélisé Flamme Verte ou équivalent. Dans ce but sont réalisés sur le terrain des mesurages à l'émission, en sortie de cheminée ou de poêle, avant et après renouvellement de l'appareil.

Les mesures ont été faites in situ, chez des particuliers, dans des conditions réelles de fonctionnement des appareils. Les essais ont été menés dans une trentaine de logement. Les essais ont porté sur les émissions de particules et de monoxyde de carbone (CO) ainsi que sur l'évaluation des performances énergétiques des appareils (rendement).
Les résultats montrent que, suite au renouvellement d'un appareil ancien par un appareil récent performant, les réductions des émissions particulaires totales estimées sont en moyenne de 57% lors du remplacement par un appareil à bûches récent et de 44% lors du remplacement par un appareil à granulés. L'augmentation des rendements énergétiques (respectivement 16 et 34 points) va permettre de réduire les consommations de bois pour une quantité d'énergie délivrée équivalente. Outre un gain financier lié à l'achat du combustible, cette moindre consommation de bois contribue à réduire substantiellement les émissions polluantes.
Les résultats confirment également l'importance du respect des bonnes pratiques, comme le bon dimensionnement de l'appareil, pour limiter les émissions polluantes.

Documents liés