Nouveau Projet PUF-TAXIS Agrandir l'image

Projet PUF-TAXIS

Exposition au carbone suie et aux particules ultrafines des chauffeurs de taxis parisiens

Neuf

L'évaluation de l'exposition des professionnels de la conduite, notamment des chauffeurs de taxi, a jusqu'alors concerné les polluants réglementés ; elle reste lacunaire pour des polluants d'intérêt plus récent comme les particules ultrafines (PUF) et le black carbon (BC). De ce fait, leurs effets respiratoires à court-terme se trouvent peu[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs CNRS, ANSES, ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX PARIS, UNIVERSITE PARIS, UNIVERSITE LIBANAISE, UNIVERSITE PARIS
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur de la recherche
Grand public
Thématique Recherche et Innovation
Mobilité et transport
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2021/07
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 24 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

L'évaluation de l'exposition des professionnels de la conduite, notamment des chauffeurs de taxi, a jusqu'alors concerné les polluants réglementés ; elle reste lacunaire pour des polluants d'intérêt plus récent comme les particules ultrafines (PUF) et le black carbon (BC). De ce fait, leurs effets respiratoires à court-terme se trouvent peu documentés. Le projet PUF-TAXIS a essayé de combler ces lacunes en couplant à la fois deux approches (1) expologique, dans différents contextes géographiques, afin de quantifier les polluants dans l'habitacle des taxis et identifier leurs déterminants et (2) épidémiologique, afin de mieux comprendre l’impact à court terme de l'exposition aux PUF et au BC sur la santé respiratoire des chauffeurs de taxi. Il a débouché sur des recommandations pratiques afin de minimiser l'exposition aux polluants dans l'habitacle des véhicules, aussi bien pour les professionnels de la conduite que pour tous les automobilistes.