Nouveau Émissions de composés organiques volatils biogéniques (COVb) par les sols agricoles Agrandir l'image

Émissions de composés organiques volatils biogéniques (COVb) par les sols agricoles

Rôle de la diversité microbienne et de la composition biochimique de la matière organique dans les émissions de COVb

Neuf

Les sols agricoles émettent dans l’air des COVb (jusqu’à des centaines de composés divers) qui sont des précurseurs de particules et ont un impact sur la qualité de l’air.

Le projet DICOV a permis d’acquérir de nombreux résultats sur les COVb émis par les sols agricoles, en réalisant des essais au[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs BOURGETEAU-SADET Sophie, LOUBET Benjamin, ABIS Letizia, NOWAK V, TRIPIED J, HOUOT Sabine, GALSOMIÈS Laurence, RUMPEL Cornelia, BUYSSE Pauline, CIURARU Raluca, LAFOUGE Florence, MARRON Pierre-Alain, ADEME, INRAe, IEES PARIS
Public(s) Secteur agricole
Secteur de la recherche
Thématique Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2020/04
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 36 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les sols agricoles émettent dans l’air des COVb (jusqu’à des centaines de composés divers) qui sont des précurseurs de particules et ont un impact sur la qualité de l’air.

Le projet DICOV a permis d’acquérir de nombreux résultats sur les COVb émis par les sols agricoles, en réalisant des essais au laboratoire en milieu contrôlé et sur le terrain. Il contribue à mettre en évidence les liens entre les « profils » d’émissions de composés organiques biogéniques (COVb), la diversité microbienne et la composition de la matière organique (MO) présente dans des sols.

Au laboratoire, un gradient de diversité microbienne a été établi, par l’approche de la dilution-extinction, et des mesures de COVb ont été réalisées en parallèle. Cette étude a montré que la quantité de COVb émis est plus importante dans des sols présentant une diversité microbienne faible. En revanche, la diversité de COVb émis est aussi plus faible dans ces profils de sols à moindre diversité microbienne.

Sur le terrain, des prélèvements de sols et des mesures de COVb ont été réalisés sur des parcelles ayant été amendées avec différents types de matière organique. Sur l’ensemble des parcelles de sol étudiées, amendées ou non, les quantités de COVb émises ne varient pas ou assez peu au cours du temps, contrairement à la diversité des composés émis et aux profils d’émission.