Nouveau Impact de l'utilisation d'éthanol à différentes teneurs dans le carburant (de E10 à E85) sur les performances moteur (consommation, CO2) et sur les émissions (PR et PNR) pour des véhicules Euro 6 équipés de boîtier E85 homologué ou flex-fuel d'origine Agrandir l'image

Impact de l'utilisation d'éthanol à différentes teneurs dans le carburant (de E10 à E85) sur les performances moteur (consommation, CO2) et sur les émissions (PR et PNR) pour des véhicules Euro 6 équipés de boîtier E85 homologué ou flex-fuel d'origine

Neuf

Le projet Ethanol 4 Future s’inscrit dans le programme ADEME - CORTEA en faveur de la qualité de l’air dans le secteur du transport. Il a pour objectif de connaitre l’impact des carburants avec différentes teneurs en éthanol, sur les émissions de polluants réglementés et non réglementés pour des véhicules[…]  Plus de détails

Télécharger les fichiers

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs IFP Energies Nouvelles
Co-auteur(s) ALYXAN, SNPAA
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur de la recherche
Grand public
Thématique Recherche et Innovation
Mobilité et transport
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2020/12
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 10 P + 170 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Le projet Ethanol 4 Future s’inscrit dans le programme ADEME - CORTEA en faveur de la qualité de l’air dans le secteur du transport. Il a pour objectif de connaitre l’impact des carburants avec différentes teneurs en éthanol, sur les émissions de polluants réglementés et non réglementés pour des véhicules Euro 6c ou Euro 6d-TEMP, flex-fuel (à carburant modulable) et munis d’un boitier de conversion E85 homologué.
Des essais sur banc à rouleaux instrumenté d’équipements d’analyse des gaz d’échappement réglementés et non-réglementés ont été réalisés sur trois véhicules différents : un véhicule à carburant modulable (VCM ou flex-fuel) et deux véhicules équipés de boitiers E85. L’impact de quatre mélanges de carburant, à différentes teneurs en éthanol, a été étudié sur les différentes configurations de véhicules.
Les résultats obtenus sur les différentes configurations indiquent des tendances similaires entre les différents véhicules. Il a été relevé des émissions de polluants non-réglementés faiblement impactés entre 10 et 20 % vol. d’éthanol, une réponse proche pour les configurations sans et avec boitiers, et une augmentation des polluants organiques non-réglementés à partir de 50 % vol. d’éthanol.