Nouveau Effets de l'ozone sur les végétaux cultivés et indicateurs précoces de sensibilité à l'ozone Agrandir l'image

Effets de l'ozone sur les végétaux cultivés et indicateurs précoces de sensibilité à l'ozone

BEMEVO : Bio-indication et Effet Mémoire d'une Exposition des Végétaux cultivés à l'Ozone

Neuf

Cette étude vise à améliorer l’évaluation du risque que constitue l’ozone pour l’agriculture (un polluant très oxydant pour les cultures).

Trois espèces cultivées (tabac, colza, orge), considérées aujourd’hui peu sensibles à l’ozone (selon les concentrations ambiantes actuelles), ont été testées dans des conditions d’exposition à l’ozone plus intenses. Des effets physiologiques[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs BESSOULE Jean-Jacques, CHOLLET Simon, HANSART Amandine, LE GUEDARD Marina, LEITAO Luis, LEYMARIE Juliette, PUGA FREITAS Ruben, REPELLIN Anne, ADEME
Co-auteur(s) UNIVERSITE BORDEAUX, UNIVERSITE PARIS EST CRETEIL, CNRS
Public(s) Secteur agricole
Secteur de la recherche
Administration publique
Thématique Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2021/02
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 70 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Cette étude vise à améliorer l’évaluation du risque que constitue l’ozone pour l’agriculture (un polluant très oxydant pour les cultures).

Trois espèces cultivées (tabac, colza, orge), considérées aujourd’hui peu sensibles à l’ozone (selon les concentrations ambiantes actuelles), ont été testées dans des conditions d’exposition à l’ozone plus intenses. Des effets physiologiques (non visibles au niveau foliaire) ont pu être mieux étudiés, ce qui a permis de déterminer, chez ces trois espèces cultivées, deux bio-indicateurs performants pour l’évaluation de la sensibilité de l’ozone : l’indice Omega-3 (teneur en acides gras C18 :3 foliaire) et la teneur en chlorophylles totales.

Des résultats ont pu mettre en évidence « l’effet mémoire » des plantes car, une fois exposées à une certaine dose d’ozone, elles n’oublient pas les effets de cette exposition et en gardent les traces plusieurs semaines après, avec des valeurs faibles en Omega-3 et en teneur en chlorophylles totales.

Ces deux bio-indicateurs sont des marqueurs précoces d’effet de l’ozone, lequel est un gaz oxydant ayant des conséquences sur la croissance des plantes et donc sur la productivité des cultures en conduisant à une perte de rendement ou de qualité des produits.

Documents liés