Plantes et épuration de l'air intérieur Agrandir l'image

Plantes et épuration de l'air intérieur

Avis de l'ADEME

Neuf

L'ADEME considère que l'argument « plantes dépolluantes » n'est pas validé scientifiquement au regard des niveaux de pollution généralement rencontrés dans les habitations et des nouvelles connaissances scientifiques dans le domaine. En matière d'amélioration de la qualité de l'air intérieur, la priorité reste la prévention et la limitation des sources[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME
Public(s) Grand public
Thématique Air et bruit
Collection Clés pour Agir
Date d'édition 2013/02
Type de document Position de l'ADEME
Nb. de pages 3 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

L'ADEME considère que l'argument « plantes dépolluantes » n'est pas validé scientifiquement au regard des niveaux de pollution généralement rencontrés dans les habitations et des nouvelles connaissances scientifiques dans le domaine. En matière d'amélioration de la qualité de l'air intérieur, la priorité reste la prévention et la limitation des sources de pollution (entretenir les chauffe-eau et chaudières, réduire l'utilisation de produits chimiques ménagers...) accompagnées d'une ventilation ou plus généralement d'une aération des locaux (entretien du système de ventilation, ne pas bloquer les orifices d'aération, ouvrir les fenêtres quelques minutes tous les jours...).