Méthodologie de prévision de la pollution atmosphérique particulaire : vers une télédétection satellitaire Agrandir l'image

Méthodologie de prévision de la pollution atmosphérique particulaire : vers une télédétection satellitaire

Neuf

Les aérosols constituent un enjeu important pour l'étude de l'atmosphère. En effet, les aérosols ont des conséquences sanitaires néfastes, modifient la visibilité et ont des effets directs sur le bilan radiatif (absorption/ réfraction de la lumière), mais aussi des effets semi directs (modification du profil vertical de température) ainsi[…]
 Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs HOUDA Y, UNIVERSITE DU LITTORAL, ADEME, CNRS
Public(s) Secteur de la recherche
Thématique Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2011/03
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 117 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les aérosols constituent un enjeu important pour l'étude de l'atmosphère. En effet, les aérosols ont des conséquences sanitaires néfastes, modifient la visibilité et ont des effets directs sur le bilan radiatif (absorption/ réfraction de la lumière), mais aussi des effets semi directs (modification du profil vertical de température) ainsi qu'indirects (impacts sur la formation des nuages en tant que noyaux de condensation). Leur modélisation est particulièrement complexe, aussi bien physiquement que numériquement. Les mesures satellitaires d'épaisseur optique en aérosols (AOT) permettent la surveillance globale journalière du contenu atmosphérique en particules. Cependant, la relation permettant de retrouver les concentrations massiques en particules fines (PM10) à partir des mesures optiques est loin d'être simple.

Il est donc développé dans ce travaill de thèse une méthodologie basée sur une classification en types de temps qui permet de mettre en évidence des situations météorologiques typiques (types de temps en classant des variables météorologiques modèle) pour lesquelles, la relation (PM10, AOT) est simplifiée, et une prévision de (PM10) à partir d'épaisseur optique largement meilleure.