Évaluation d'une politique publique et mise en oeuvre d'une méthodologie supplémentant le calcul du "Net social benefit" Agrandir l'image

Évaluation d'une politique publique et mise en oeuvre d'une méthodologie supplémentant le calcul du "Net social benefit"

Cas de l'expérimentation par la Ville de Paris d'une zone d'actions prioritaires pour l'air (ZAPA)

Neuf

L'outil CoBAYe propose une méthode d'évaluation d'un projet public (ou privé), procurant ainsi plus d'informations au décideur et l'aidant par conséquent à faire son choix. Pour cela, la méthode d'évaluation CoBAYe repose sur trois procédés :

1- la définition du cadre spatio-temporel permettant d'expliciter les conséquences de cette décision à l'aide[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs PROAG Satya-Lekh, UNIVERSITE PARIS I, ADEME
Public(s) Secteur de la recherche
Thématique Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2015/06
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 645 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

L'outil CoBAYe propose une méthode d'évaluation d'un projet public (ou privé), procurant ainsi plus d'informations au décideur et l'aidant par conséquent à faire son choix. Pour cela, la méthode d'évaluation CoBAYe repose sur trois procédés :

1- la définition du cadre spatio-temporel permettant d'expliciter les conséquences de cette décision à l'aide d'une représentation graphique du territoire associé, de ses acteurs et de ses interdépendances, appelée "structure topo-économique" (STE) ;

2- l'identification des anticipations, comportements et actions des différents agents économiques de cette STE qui sont concernés par la décision et de leur propagation à des échelles territoriales et temporelles variées, grâce à une typologie d'effets appelée directs, indirects et induits, auxquels s'ajoutent des éventuels "opportunity benefits" ;

3- la détermination pour chaque effet identifié, de l'horizon temporel au-delà duquel son évaluation devient trop imprévisible, ce qui nécessite l'identification des types d'incertitude auxquels ces agents économiques (dont le décideur) sont soumis.

De plus, pour se rapprocher de l'obtention d'informations diverses et exhaustives, cette méthode d'évaluation doit de préférence être conduite au moyen d'un processus de concertation entre le décideur et les agents économiques concernés par la décision eux-mêmes.

Enfin, avec l'objectif d'éclairer la prise de décision publique, l'outil est particulièrement adapté à l'évaluation des politiques systémiques, comme en témoignent les applications simulées relatives à quelques politiques de mobilité et d'amélioration de la qualité de l'air à Paris