Analyse de la qualité de l'air en centre de tri de déchets Agrandir l'image

Analyse de la qualité de l'air en centre de tri de déchets

Etude de l'effet de l'extension des consignes de tri des emballages plastiques

Neuf

Pour contribuer à atteindre 75 % de recyclage des déchets, une expérimentation a été mise en oeuvre consistant à étendre les consignes de tri des plastiques à tous les emballages plastiques tels que les pots, barquettes et films. Trente-deux sites de tri (sur 240 en tout) sont impliqués dans l'expérimentation.
Un[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs BERANGER L, PERRUFFEL JJ, SCHLOSSER O, APAVE, ADEME, ECO-EMBALLAGES
Public(s) Collectivités territoriales
Thématique Déchets/Economie circulaire
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2014/03
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 65 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Pour contribuer à atteindre 75 % de recyclage des déchets, une expérimentation a été mise en oeuvre consistant à étendre les consignes de tri des plastiques à tous les emballages plastiques tels que les pots, barquettes et films. Trente-deux sites de tri (sur 240 en tout) sont impliqués dans l'expérimentation.
Un des points importants est d'évaluer l'évolution des conditions de travail des opérateurs dans les centres de tri (en cabine de tri et dans l'ensemble des zones de travail du site). La qualité de l'air étant potentiellement modifiée par ces nouveaux déchets, son évolution avant/après la mise en oeuvre de l'extension a été suivie pendant un an dans 5 sites expérimentaux.
Les analyses ont portés sur les poussières organiques inhalables, les bactéries et moisissures cultivables mésophiles et les endotoxines.

L'analyse des résultats confirme une augmentation significative de l'exposition aux moisissures et aux bactéries dans les cabines de tri après l'extension des consignes. Elle met en évidence le rôle du facteur pluie lors de la collecte, qui augmente sensiblement l'exposition aux moisissures dans la cabine de tri. De même, le mode de traitement LIFO (dernier entré, premier trié) et les déchets contenant des journaux semblent augmenter les concentrations en moisissure.