Étude de la formation, du vieillissement et de la composition chimique de l'aérosol organique secondaire dans le bassin méditerranéen Agrandir l'image

Étude de la formation, du vieillissement et de la composition chimique de l'aérosol organique secondaire dans le bassin méditerranéen

Neuf

L'aérosol organique secondaire (AOS) est issu de processus d'oxydation des précurseurs gazeux, les composés organiques volatils (COV). Des lacunes persistent encore dans la connaissance des voies de formation et d'évolution de l'AOS et de sa composition chimique à l'échelle moléculaire. Ces différents aspects expliquent en partie la sous-estimation de sa[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs HALLEMANS Élise, UNIVERSITE PARIS-EST MARNE-LA-VALLE, LISA, ADEME, INERIS
Public(s) Secteur de la recherche
Thématique Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2016/12
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 421 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

L'aérosol organique secondaire (AOS) est issu de processus d'oxydation des précurseurs gazeux, les composés organiques volatils (COV). Des lacunes persistent encore dans la connaissance des voies de formation et d'évolution de l'AOS et de sa composition chimique à l'échelle moléculaire. Ces différents aspects expliquent en partie la sous-estimation de sa concentration globale par les modèles. Pour apporter des éléments de réponse à ces problématiques, le bassin méditerranéen a été sélectionné comme région d'étude. Celui-ci est, en effet, caractérisé par une forte photochimie, notamment en été, et des sources de COV très intenses, à la fois biogéniques et anthropiques, réunissant ainsi les conditions favorables à la formation d'AOS dans l'atmosphère. Dans ce contexte, deux campagnes de mesures ont été réalisées dans le cadre des programmes Canopée et ChArMEx.Grâce au déploiement d'une méthode de prélèvement et d'analyse par TD-GC/MS, la caractérisation de la fraction organique a permis la détermination de plus d'une centaine de composés oxygénés de C2 à C18 en phases gazeuse et particulaire. La complémentarité des jeux de données obtenus avec des méthodes plus traditionnelles (PTR-MS, AMS) a permis d'apporter des éléments de réponse sur la réactivité des composés oxygénés vis-à-vis du radical OH, sur la composition de la matière organique sur deux sites aux caractéristiques contrastées et sur la propension de différents précurseurs biogéniques et anthropiques à former de l'AOS. La détermination des coefficients de partage théoriques et expérimentaux apportent également des éléments de réponse quant à la représentation de l'AOS dans les modèles

Documents liés