Fenêtres en bois détournées. Fenecocir région Nouvelle-Aquitaine Agrandir l'image

Fenêtres en bois détournées. Fenecocir région Nouvelle-Aquitaine

Étude appliquée de préfiguration opérationnelle d'une filière de réemploi de fenêtres en bois, déchets du BTP

Neuf

Les déchets produits par le secteur du bâtiment représentent près de 42,2 millions de tonnes annuelles, dont 11, 2 millions de tonnes pour le second ½oeuvre. Les fenêtres bois sont représentatives des déchets complexes du second ½oeuvre qui ne sont ni réemployés ni recyclés. Ainsi, 5 à 6 millions de[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs ADEME, CHANTIERS PEUPINS, ADEME NOUVELLE-AQUITAINE
Public(s) Entreprises et fédérations professionnelles
Administration publique
Thématique Déchets/Economie circulaire
Urbanisme et bâtiment
Collection Expertises
Date d'édition 2018/11
Type de document Synthèse d'expertise
Nb. de pages 24 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Les déchets produits par le secteur du bâtiment représentent près de 42,2 millions de tonnes annuelles, dont 11, 2 millions de tonnes pour le second ½oeuvre. Les fenêtres bois sont représentatives des déchets complexes du second ½oeuvre qui ne sont ni réemployés ni recyclés. Ainsi, 5 à 6 millions de fenêtres bois partent à l'enfouissement, chaque année en France, soit un tonnage, estimé à 240kT par an.

Le projet FENÉCOCIR a permis, au travers d'une étude opérationnelle, la mise en oe½uvre d'un atelier bois « Fenêtres Détournées» au Pin (79) permettant de produire une gamme variée de produits (jardinières, lombricomposteur, tréteaux, parquets de bois de bout ...) en optimisant le modèle économique et en adaptant les postes à du personnel en insertion. Il est envisagé la création de ce type d'atelier dans d'autres régions notamment en Ile de France.

Documents liés