Qui gouvernera la Ville (de) demain ? Agrandir l'image

Qui gouvernera la Ville (de) demain ?

Etude sur les nouveaux modèles économiques urbains

Neuf

Qui gouvernera la ville (de) demain ? La question de la gouvernance, en examinant la manière dont les collectivités peuvent adapter leur posture traditionnelle d'autorité organisatrice pour faire face aux mutations en cours, pour organiser et réguler la répartition des rôles (et de la valeur) entre des acteurs fragmentés, qui[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs IBICITY
Co-auteur(s) ADEME, CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS, ESPELIA, Partie Prenante, CAISSE DES DEPOTS, IBICITY
Public(s) Collectivités territoriales
Administration publique
Thématique Urbanisme et bâtiment
Collection Expertises
Date d'édition 2018/12
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 42 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

Qui gouvernera la ville (de) demain ? La question de la gouvernance, en examinant la manière dont les collectivités peuvent adapter leur posture traditionnelle d'autorité organisatrice pour faire face aux mutations en cours, pour organiser et réguler la répartition des rôles (et de la valeur) entre des acteurs fragmentés, qui sont à la fois concurrents et complémentaires, est ici détaillé.

Après avoir analysé la transformation à l'oeuvre dans le paysage des opérateurs urbains, cette saison 2 sur les nouveaux modèles économiques urbains permet de préciser les défis que suscitent ces mutations pour les collectivités territoriales.

L'objectif est d'outiller les collectivités : en les aidant à comprendre les évolutions à l'oeuvre, à la fois de manière générale, mais aussi de manière contextualisée ; en les dotant d'outils d'analyse qui leur permettent de comprendre leurs spécificités par rapport à ces évolutions ; en reformulant le sens et les modalités de leur action pour les aider à adapter leur positionnement.

La saison 1 a permis de répondre à la question « qui paiera la ville (de) demain ? », avec la conviction que la révolution numérique qui saisit les villes se traduit par de profondes transformations des modèles économiques des services urbains, et l'intuition que la répartition du financement de la ville entre contribuables et usagers, mais aussi entre différents types de contribuables et différents types d'usagers, va évoluer.