Développement d'un modèle météorologique multi-échelle pour améliorer la modélisation du climat urbain Agrandir l'image

Développement d'un modèle météorologique multi-échelle pour améliorer la modélisation du climat urbain

Neuf

Ce travail a consisté à developper un modèle de canopée (CIM), qui pourrait servir d'interface entre des modèles méso-échelles de calcul du climat urbain et des modèles micro-échelles de besoin énergétique du bâtiment. Le développement est présenté en conditions atmosphériques variées, avec et sans obstacles, en s'appuyant sur les théories[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs Mauree D, UNIVERSITE STRASBOURG, ADEME
Public(s) Secteur de la recherche
Thématique Urbanisme et bâtiment
Air et bruit
Collection Expertises
Date d'édition 2014/03
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 185 P
Format pdf/A4
Langue EN

En savoir plus

Ce travail a consisté à developper un modèle de canopée (CIM), qui pourrait servir d'interface entre des modèles méso-échelles de calcul du climat urbain et des modèles micro-échelles de besoin énergétique du bâtiment. Le développement est présenté en conditions atmosphériques variées, avec et sans obstacles, en s'appuyant sur les théories précédemment proposées. Il a été, par exemple, montré que, pour être en cohérence avec la théorie de similitude de Monin-Obukhov, un terme correctif devait être rajouté au terme de flottabilité de la T.K.E. CIM a aussi été couplé au modèle méso-échelle WRF. Une méthodologie a été proposée pour profiter de leurs avantages respectifs (un plus résolu, l'autre intégrant des termes de transports horizontaux) et pour assurer la cohérence de leurs résultats. Ces derniers ont montré que ce système, en plus d'être plus précis que le modèle WRF à la même résolution, permettait, par l'intermédiaire de CIM, de fournir des profils plus résolus près de la surface.