Reconversion et aménagement durable des friches urbaines polluées - Élaboration d'une méthode participative d'aide multicritère à la décision Agrandir l'image

Reconversion et aménagement durable des friches urbaines polluées - Élaboration d'une méthode participative d'aide multicritère à la décision

Neuf

La reconversion des friches urbaines est une priorité pour préserver les sols. Ce sont souvent des sites pollués ; ce qui engendre de nombreux obstacles pour les reconvertir. Les bénéfices découlant de la reconversion sont sous-estimés tandis que les coûts sont surestimés par les opérateurs techniques et fonciers. L'impact de[…]  Plus de détails

Déclinaisons

Fiche technique

Auteurs TENDERO Marjorie, ADEME, INRA
Public(s) Bureaux d'études
Entreprises et fédérations professionnelles
Secteur de la recherche
Thématique Sols pollués
Collection Expertises
Date d'édition 2018/05
Type de document Etude / Recherche
Nb. de pages 400 P
Format pdf/A4
Langue FR

En savoir plus

La reconversion des friches urbaines est une priorité pour préserver les sols. Ce sont souvent des sites pollués ; ce qui engendre de nombreux obstacles pour les reconvertir. Les bénéfices découlant de la reconversion sont sous-estimés tandis que les coûts sont surestimés par les opérateurs techniques et fonciers. L'impact de la stigmatisation du site amène les riverains à ne pas s'approprier les nouveaux usages. Le choix de ces usages peut être à l'origine de conflits entre les parties prenantes. Cette thèse s'intéresse à la reconversion des friches polluées en tenant compte à la fois de la multidimensionnalité des parties prenantes, de leurs préférences, et de leurs perceptions. Nous étudions les obstacles et les leviers pouvant être mobilisés pour promouvoir leur reconversion à partir d'une enquête auprès de 76 opérateurs techniques et fonciers dans une première partie. Dans la seconde, nous analysons l'importance des stigmates associés aux friches polluées auprès des riverains et futurs usagers. Une première enquête, menée au niveau national (803 observations) analyse leurs perceptions, représentations et préférences vis-à-vis de ces sites. Ces dernières sont précisées à l'aide d'une expérience à choix discrets (338 observations) administrée sur cinq communes impactées par ce type de site. Dans une troisième partie, nous appliquons une démarche d'aide multicritère à la décision participative dans le cas d'une friche urbaine polluée. Elle identifie les projets les plus consensuels en regroupant l'ensemble des parties prenantes. Ils correspondent aux préférences individuelles identifiées dans les précédents chapitres.